Forex – EUR/USD : Les indices PMI plombent l’Euro avant les élections Italiennes

(ProfesseurForex.com) – Une fois n’est pas coutume, les indices PMI ont plombé l’Euro dans le sillage des minutes du FOMC qui avaient déjà permis au Dollar de se renforcer. L’imminence des élections Italiennes plombe également l’ambiance, avec des bourses en chute libre aujourd’hui, Milan abandonnant plus de 3 %.

Mais ce matin c’est l’Allemagne qui a déclenché la retraite de l’Euro en affichant un indice PMI manufacturier à la limite de la contraction et un recul de son indice PMI des services. La réaction a été brutale sur le forex car si l’on en croit les officiels Allemand, le pays prépare un fort rebond de sa croissance au premier trimestre. Si l’indice ZEW peut effectivement abonder dans ce sens, les indices PMI ne plaident pas vraiment pour un rebond marqué.

La France a également déçu un peu plus tôt avec un indice PMI manufacturier qui remonte marginalement mais qui s’inscrit en-dessous du consensus et qui reste bien ancrée en zone de contraction.

Le constat est encore plus amère au niveau du secteur des services avec un recul d’un mois sur l’autre à 42,7 contre 43,6 précédemment.

La Zone Euro dans son ensemble allait difficilement faire mieux. Les indices des secteurs des services et manufacturier s’affichent en baisse, tout juste en-dessous de 48.

Rappelons que les indices PMI sont historiquement étroitement liés à la croissance et qu’en l’état, un rebond de l’activité semble plus qu’hypothétique en ce début d’année 2013 alors que toutes les principales économies ont affiché une croissance négative au quatrième trimestre 2012.

Notons que l’Espagne a émis pour plus de 2 milliards d’Euros d’obligations à 20 ans avec un taux en légère baisse. Un taux toujours douloureux car au-dessus de 5 % néanmoins. Pour la comparaison, la France emprunte à 2 % et l’Allemagne à 1,60 % pour des maturités de dix ans.

Cela a permis de freiner la baisse mais pas pour longtemps, tant le marché est à cran après les minutes du FOMC en gardant en tête le vote Italien qui pourrait faire couler beaucoup d’encre ce weekend.

L’Irlande a également fait parler d’elle ce matin par l’intermédiaire de son ministre des finances qui semble clamer que le deal autour de la recapitalisation rétroactive de son secteur bancaire est en bon chemin. Cela risque de faire des jaloux… notamment à Chypre… Nous préparons un dossier sur le sujet qui sera publié cet après-midi.

Soyons désormais attentifs aux statistiques Américaines qui devraient provoquer une regain de volatilité juste avant l’ouverture des marchés Américains attendus en baisse suite au FOMC.

Les traders vont viser le seuil de 1,31 avant le weekend et il semble que ce ne soit pas encore le bon moment pour favoriser la tendance de fonds haussière qui a été beaucoup entamé ces dernières semaines.

Le résultat des élections Italiennes devrait dicter la tendance la semaine prochaine en débouchant sur un vif rebond ou bien un test des 1,30.

  • Graphique horaire

Copyright © 2013 Professeurforex.com. Tous droits réservés