Forex – EUR/USD : L’Euro cède finalement suite aux bons chiffres hebdomadaires du chômage US

(ProfesseurForex.com) – L’Euro a finalement pris le chemin de la baisse après avoir résisté tant bien que mal ce matin. Les bonnes statistiques US (si l’on met de côté le mauvais PIB Américain du T4) ont incité les traders à shorter l’Euro alors que l’ambiance reste morose en Europe en raison du marasme Politique Italien. Uns scénario à 65 pips que nous avions anticipé dans nos analyses techniques sur le premium.

Ce matin c’est l’Espagne qui a piqué les marchés au vif en affichant un déficit budgétaire total (en prenant en compte le coût des recapitalisation bancaires) abyssal à hauteur de 10 % du PIB… et un recul du PIB de l’ordre de 0,8 % au dernier trimestre 2012. Le ministre du budget affirme pourtant que la récession sera moins marquée ce trimestre…

Le président Italien Napolitano a également peu rassuré les marchés en déclarant que l’Italie ne présentait pas de risque de contagion (hausse des taux d’emprunt des autres pays périphériques) et qu’il ne fallait pas se presser pour trouver une solution politique au sortir de ces élections… Bersani a lui appelé aujourd’hui Grillo à ne pas se contenter de belles paroles et prendre les responsabilités qui lui incombent.

L’Italie reste le principal facteur baissier pour les prochains jours.

Cet après-midi ce sont les statistiques Américaines qui ont finalement dicter la tendance baissière grâce à de bons chiffres hebdomadaires du chômage. En effet, Ben Bernanke a concédé que la FED reverrait sa politique monétaire (diminution du montant du QE qui est actuellement de 85 milliards mensuels) si les chiffres de l’emploi continuaient à s’améliorer.

Il est donc logique que la baisse l’emporte suite aux bon chiffres de la semaine du 23 pour les demandes d’indemnisation chômage permanentes ainsi que pour les revendications chômage.

Autre facteur baissier cet après-midi, le bon indice PMI manufacturier de Chicago qui touche un plus haut de deux ans. L’indice a néanmoins eu peu d’impact lors de la publication. L’indice de confiance Bloomberg est également à mettre dans la balance.

A noter également que les choses s’accélèrent pour Chypre avec la Troïka qui devrait élire domicile à Nicosie pour entamer sérieusement les discussions. Le président reste néanmoins pour l’instant inflexible sur la question d’un défaut ou d’une restructuration en tout genre, il n’en veut pas.

Boehner, le représentant des républicains, a encore une fois donné un discours laissant entendre que personne ne souhaite reculer d’un pas sur la question des coupes budgétaires et que ces dernières pourraient donc entrer en vigueur comme de la façon dont c’était déjà prévu pour le premier janvier. Un scénario qui n’enchante guère Ben Bernanke qui met en garde contre les répercutions sur la croissance.

Enfin notons que Mario Monti va rencontrer Jose Manuel Barroso ce soir en Italie. Peut être que les lignes vont bouger suite à cet entretien mais cela reste peu probable. Les différent protagonistes politiques Italiens vont certainement utiliser le weekend pour faire le point et revenir la semaine prochaine avec de nouvelles propositions concernant la nomination du premier ministre.

La paire se dirige vers son récent plus bas et pourrait bien aller tester les 1,30 dans le sillage des indices PMI Européens et Américains de demain.

La paire évolue actuellement autour de 1,3080 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright © 2013 Professeurforex.com. Tous droits réservés