Forex – EUR/USD : L’euro perd près de 200 pips suite à la conférence de presse de la BCE, le marché semble miser sur une prochaine baisse du taux directeur

(ProfesseurForex.com) – Après un début de rebond en fin de nuit dernière jusqu’au petit matin, et une consolidation juste sous la résistance des 1,3575 en début de séance européenne et jusqu’en début d’après-midi, la paire EUR/USD a très violemment plongé suite à la conférence de presse mensuelle de la BCE, perdant plus de 200 pips entre le sommet de ce matin et le point bas de l’après-midi.

Ce matin, les traders sont restés sourds aux nouvelles publiées, et concentrés sur la réunion mensuelle de la BCE, ignorant des émissions obligataires espagnoles et françaises avec des taux en nette hausse.

C’est en effet seulement la BCE qui aura donné une direction claire au marché, son président Mario Draghi ayant tenu plusieurs propos permettant de miser sur une prochaine baisse des taux de la BCE.

En effet, le président de la BCE a estimé que la faiblesse économique serait dominante dans la zone euro en 2013, et qu’une reprise ne serait pas attendue avant la fin de l’année. Il a par ailleurs rappelé que la BCE continuerai à soutenir la croissance via une politique monétaire accommodante, ce qui peut vouloir dire que la BCE se tient prête à baisser davantage son taux directeur pour soutenir la croissance.

Par ailleurs, la BCE a annoncé que l’inflation devrait tomber à moyen terme sous les 2%, ce qui lui laisse les mains libre pour baisser les taux, puisque le principal danger d’une baisse des taux serait un dérapage de l’inflation.

La BCE a toutefois rappelé que le contrôle du taux de change de l’euro ne faisait pas partie de ses attributions. D’un autre côté, la BCE a également souligné que le niveau élevé de l’euro présentait des risques inflationnistes. Or, le contrôle de l’inflation est la mission principale de la BCE…

On pourrait donc voir la BCE agir sur son taux directeur pour faire baisser l’euro, non pas dans ce premier but, mais pour annuler les risques inflationnistes que représentent l’euro fort…

Enfin, Mario Draghi a rappelé que le taux de change devrait refléter les fondamentaux économiques, ce qui pouvait ici sous entendre que la force actuelle de l’euro n’a que peu de rapport avec l’état dégradé de l’économie européenne, qui ne devrait selon lui par rebondir avant la fin de l’année.

D’un autre côté, Mario Draghi a rappelé que la BCE reste indépendante, et ne cédera pas aux pression politiques l’incitant à contrer la hausse de l’euro, ce qui ne veut toutefois pas dire qu’il n’agira pas en ce sens si il le juge lui même nécessaire…

Quoi qu’il en soit, les traders forex ont très nettement déduit que la BCE se tient prête à abaisser son taux directeur, pour soutenir davantage l’économie et pour annuler les risques inflationnistes que représentent selon elle un euro trop fort.

Dans ce contexte, l’euro chutait très brutalement, perdant environ 175 pips entre son cours à l’ouverture de la conférence de presse de la BCE et son plus bas à 1,3370 vers 16h45. La devise a donc laissé derrière elle deux seuils psychologique aujourd’hui, les 1,35 et les 1,34.

D’un point de vue graphique, la tendance haussière de l’euro à moyen terme, déjà mise à mal par quelques journées de baisse depuis le 1er février, est de plus en plus remise en question. Au niveau des seuils importants, on peut noter que si la devise ne parvient pas à regagner les 1,34 , le prochain support se situera que les 1,3350-60, sous lequel on trouvera les 1,3280. A la hausse, les zones des 1,3455-80, puis 1,35 seront les premières résistances.

Actuellement, la paire EUR/USD évolue autour de 1,3395 sur le forex, et semble avoir des difficultés à regagner le seuil psychologique des 1,34, conservant ainsi la majeure partie des pertes accusées cet après-midi.

Graphique horaire


Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.