Forex – EUR/USD: L’euro regagne timidement quelques pips, mais la pression de la semaine dernière semble toujours présente

(ProfesseurForex.com) – L’euro regagne quelques pips depuis la réouverture du marché hier soir, mais le mouvement reste anecdotique, dans une séance asiatique aux volumes réduits par l’absence de la plupart des opérateurs pour cause de jour férié.

Rappelons que la paire avait fortement chuté la semaine dernière, notamment jeudi et vendredi. Jeudi, c’est Mario Draghi qui avait été à l’origine de la chute de l’EUR/USD, les traders ayant interprété les propos tenus lors de la conférence de presse de la BCE comme une indication que la Banque Centrale se tenait prête à baisser son taux directeur.

Vendredi, c’est essentiellement l’excellente balance commerciale américaine, avec un déficit très largement inférieur aux attentes, qui avait entrainé les opérateurs forex à favoriser le billet vert.

Ce weekend, très peu d’informations majeures sont parvenues aux investisseurs, ce qui expliqué également le peu de mouvement de l’EUR/USD depuis la réouverture du marché.

On notera toutefois que Jorg Asmussen, membre allemand du directoire de la BCE, a fait plusieurs déclarations, notamment au sujet de la France, enjoignant le pays à tenir son objectif de réduction du déficit budgétaire à 3% du PIB cette année, quitte à prendre de nouvelles mesures d’économies.

Or, l’objectif de réduction du déficit de la France se base sur une hypothèse de croissance irréaliste de 0,8% cette année, hypothèse qui devrait d’ailleurs être revu à la baisse pour être officiellement divisée par deux fin février ou début mars.

Dans ce contexte, soit la France devra abandonner son objectif de réduction du déficit, avec le risque de perdre la confiance du marché, soit prendre de nouvelles mesures d’économies, avec le risque d’entraver davantage la croissance.

Asmussen s’est également exprimé au sujet de Chypre, appelant à une décision sur un plan d’aide à la fin de mois de mars, et soulignant que sans décision positive à cette date, le pays glissera dans l’insolvabilité, ce qui pourrait « anéantir les efforts faits l’année dernière pour résoudre la crise de l’euro ».

D’un point de vue graphique, la tendance de l’euro reste donc baissière sur le court terme, avec notamment deux arguments techniques : La moyenne mobile 100H, qui bloque les rebond de la devise, et une ligne de tendance baissière nettement visible depuis le début du mois. Ce n’est qu’au dessus de ces facteurs que nous pourrons miser sur un potentiel retour dans la tendance haussière de fond, qui semble d’ailleurs toujours sauve si on prend du recul en données journalières.

En ce qui concerne les seuils importants, les premiers supports se situeront sur les 1,3350, 1,33 et 1,3275-80, tandis que les premières obstacles pourront être repérés sur les 1,34, 1,3430, 1,3465 et 1,35.

Du côté du calendrier économique, la journée sera exceptionnellement calme, mais les traders sur le marché des devises accorderont tout de même de l’attention aux événements suivants :

08h45: France – Production industrielle
12h00: Portugal – Production industrielle
14h30: Zone euro – Réunion de l’Eurogroupe a Bruxelles
15h00: France – Emission obligataire à 3, 6 et 12 mois
19h00: Discours de Yellen (Fed)

Actuellement, la paire EUR/USD évolue autour de 1,3380 sur le forex.

Graphique horaire


Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.