Forex : Les évènements potentiellement influents de la semaine du 11 au 15 février 2013

(ProfesseurForex.com) – Voici le calendrier économique de la semaine à venir, regroupant les événements importants à Suivre :

Lundi 11 février

France – Production industrielle (décembre) : Un recul de la production est plus que probable après le rebond surprise du mois de novembre (+ 0.5 %). Le consensus table sur un recul de 0,2 % pour décembre.

Asie : Les marchés seront fermés au Japon, en Corée du Sud, à Singapour, en Chine et à Hong

Kong

Bruxelles – Réunion de l’Eurogroupe : Pour son baptême du feu, Jeroen Dijsselbloem aura fort à faire lors de cette réunion qui sera probablement très agitée. Les avis divergent en effet sur le niveau actuel de la devise européenne, que Pierre Moscovici, ministre français de l’Economie et des Finances, juge trop haut. A l’inverse, Wolfgang Schaüble et l’Allemagne ne s’inquiètent pas de la valeur actuelle de la monnaie unique. Angela Merkel a d’ailleurs déclaré mercredi que « l’euro n’est pas surévalué par rapport à sa moyenne historique », le même discours que tient la BCE.

Mardi 12 février

UK- Inflation (janvier) : L’inflation est restée inchangée en décembre (2,7 %) malgré la hausse des prix du logement et de l’alimentation. Il est probable que l’inflation soit restée stable en janvier.

Mercredi 13 février

USA – Ventes au détail (janvier) : Nous allons apercevoir la réaction des Américains au niveau de leur consommation suite à la hausse d’impôts qui est entrée en vigueur au premier janvier. Les ventes automobiles semblent s’être bien portées et un ralentissement est plutôt à anticipé plutôt qu’un recul.

Zone Euro – Production industrielle (décembre) : Après une contraction de 0,4 % m/m en novembre (troisième mois consécutif), les enquêtes conjoncturelles n’annoncent toujours pas un potentiel rebond.

Jeudi 14 février

Japon – PIB (T4) : Une nouvelle contraction du PIB est attendue (-0.3 % t/t), la conflit larvé entre la Chine et le Japon pesant fortement sur les exportations du pays du soleil levant.

Zone Euro – PIB (T4) : Un nouveau recul du PIB est à prévoir au T4 après le recul de 0,1 % au T3. Les données disponibles (PMI…) laissent entrevoir un recul pouvant aller jusqu’à – 0,4 %.

Allemagne – PIB (T4) : Le PIB s’est contracté de 0,3 % T/T est devrait être confirmé à ce niveau alors que des signes d’une reprise pointent en Allemagne pour le premier trimestre 2013.

France – PIB (T4) : Après six trimestre de quasi-stagnation, la croissance devrait se transformer en récession et reculer de 0,2 % au T4, tiré vers le bas par le manque d’investissements. La consommation devrait être restée atone alors qu’une contribution positive du commerce extérieur est attendue.

Vendredi 15 février

Moscow – Réunion des ministres des finances G20 : Les ministres des Finances des pays du G20 se réuniront samedi 15 et dimanche 16 février à Moscou, dans le cadre d’une réunion ministérielle exceptionnelle. La question de l’euro fort et de la « guerre des devises » devraient être au centre des débats, tout comme la recherche de solutions pour renforcer la croissance économique mondiale.

Les dissensions franco-allemandes devraient également se manifester pour l’autre grand débat de cette réunion de l’Eurogroupe, à savoir le sauvetage de l’île de Chypre.

Dimanche 16 février

Chypre – Élection présidentielle : Alors que l’île de Chypre se trouve depuis plusieurs mois dans une situation de quasi-faillite, et que les Etats membres de l’Union n’ont toujours pas trouvé d’accord sur le sauvetage des banques du pays, la population chypriote est appelée aux urnes dimanche pour le premier tour de l’élection présidentielle. Seuls 3 candidats (11 au total) semblent pouvoir atteindre le deuxième tour : Nicos Anastassiades, leader du parti conservateur du Rassemblement Démocratique, l’ancien ministre travailliste de la Santé, Stavros Malas, et Georges Lilikas, candidat social-démocrate. Quel que soit le résultat de cette élection, le nouveau président devra négocier avec le FMI et l’ensemble des membres de l’UE, et devra sûrement engager un processus de privatisation de certaines entreprises d’Etat, ainsi que de s’engager à transformer le système bancaire chypriote, considérés par beaucoup comme « terre d’accueil » de fortunes russes et européennes.

Copyright © 2013 Professeurforex.com. Tous droits réservés