Le gouverneur de la BoJ tente de défendre sa politique monétaire avant le G 20

(ProfesseurForex.com) – Masaaki Shirakawa, le gouverneur de la banque centrale du Japon a défendu la politique monétaire agressive menée par son institution en déclarant qu’elle n’avait pour objectif que de booster la croissance du pays et non de faire baisser le Yen alors que les critiques se font de plus en plus insistantes à quelques jours du G 20.

Ces commentaires sont intervenus après la publication des résultats du PIB pour le quatrième trimestre. Un PIB en contraction (-0,1 % T4) qui confirme l’entrée en récession du pays du soleil levant (trois trimestres d’affilé de contraction du PIB).

Shirakawa a déclaré qu’il insisterait sur cet argument lors du G20 de Moscow où le Japon va devoir essuyer un tir de barrage et en premier lieux de la part de l’UE mais aussi de la part de la Corée du Sud par exemple qui est un compétiteur coriace concernant les exportations.

« La BoJ conduit une politique monétaire visant à atteindre la stabilité de l’économie Japonaise. Nous allons continuer cette politique monétaire » a-t-il déclaré lors de sa conférence de presse.

Rappelons que les désidératas du nouveau premier ministre, qui fait pression sur la BoJ, sensée être indépendante…, ont eu comme conséquence de faire baisser le Yen de près de 20 % face au Dollar depuis le mois de novembre.

Les argument avancés par le Japon auront du mal à convaincre les partenaires commerciaux suspicieux et le G7, même si ambiguë dans ses récentes déclarations, a laissé entendre que la Japon serait sur les feux des projecteurs lors du G20.

En effet, même le prétendant à la succession de Shirakawa, Mr Kazumasa Iwata, a récemment déclaré que le Yen était encore surévalué… Sans compter les déclaration de l’actuel premier ministre qui avait de même lors de la campagne électorale en décembre. Notons que Abe Shinzo, le premier ministre, va pouvoir renouveler trois gouverneurs au sein de la BoJ et que des partisans à une politique monétaire davantage agressive seront nommés.

La transition au sein de la BoJ et la nouvelle baisse du PIB devraient continuer à mettre le Yen sous pression sur le forex. De nombreux observateurs anticipent un taux de change USD/JPY à 100 à moyen terme. En effet, la nomination du nouveau gouverneur pourrait être le point de départ d’un assouplissement monétaire plus prononcé. Le rythme de monétisation de la dette de l’Etat (250 % du pib à la louche) sera très certainement augmenté.

Copyright © 2013 Professeurforex.com. Tous droits réservés