Tout ce qu’il faut savoir à une semaine des élections Italiennes

(ProfesseurForex.com) – (ProfesseurForex.com) – La volatilité n’est pas très consistante des derniers jours sur la paire EUR/USD mais les élections Italiennes pourraient bien changer la donne et permettre à l’Euro de reculer fermement face au Dollar si Silvio Berlusconi parvenait à s’emparer de nouveau du pouvoir les 24 et 25 février.

Nous vous présentons ici les scénarios possibles durant cette élection et les conséquences qui s’en suivraient pour la Zone EURO. En effet, l’Italie est la troisième économie de la Zone Euro et ces élections revêtent une importance capitale alors que le pays accuse une dette supérieure à 125 % du PIB.

L’incertitude domine avant ces élections si l’on en croit les sondages et le fait que de nombreux partis fassent campagne pour moins d’austérité est préoccupante. Surtout pour les pays nordiques qui continuent d’aller au clash avec les pays concernant la discipline budgétaire.

Points clef :

*L’élection Italienne s’est transformé en referendum sur l’austérité et les réformes structurelles. 5 des 7 partis politique les plus importants, représentant environ 50 % des intentions de vote, ont plaidé pour la fin de l’austérité imposée par l’UE.

*Deux de ces partis (Lega Nord et Five star movement) sont en faveur d’un referendum sur l’appartenance de l’Italie à l’UE. Ensemble, ces deux partis pourrait totaliser 20 % des intentions de vote. Le movement 5 star a annoncé qu’il ne s’allierait pas avec un parti refusant de convoquer un referendum sur l’appartenance à l’UE ainsi que de « restructurer » la dette colossale du pays.

*Les résultats de l’élection sont devenus extrêmement incertains au cours de la campagne électorale. Silvio Berlusconi a gagné du terrain en s’appuyant sur une campagne populiste anti-austérité. Deux semaines avant l’élection, un sondage donnait l’ancien premier ministre a talonné le parti de centre gauche de Per Luigi Bersani.Silvio Berlusconi pourrait donc l’emporter.

*En 2006, Silvio Berlusconi était parvenu à faire son retour et avait presque remporté l’élection contre tout attente et en dépit des sondages qui le lui donnaient que 6 % des votes…

*Même si Silvio Berlusconi ne remporte pas les élections, il pourrait stopper le parti de centre gauche au parlement ainsi qu’au Sénat. Cela forcerait Bersani à trouver de nouveaux alliés afin de former son gouvernement avec Mario Monti comme candidat au poste de premier ministre.

Si le parti de centre gauche ne parvient pas à remporter la majorité au Sénat, les scénarios suivant seront à considérer :

Options Probabilité intrigue Bonne ou mauvaise nouvelle pour la Zone Euro ?
Bersani – Monti alliance avec Bersani comme premier ministre Haute Il sera difficile pour Monti et le parti de centre gauche de coexister avec les principaux alliés de Bersani Mario Monti pourrait accélérer les réformes structurelles
Bersani – Monti avec Monti comme premier ministre Moyenne voir faible Bersani devra faire la place à Mario Monti pour le poste de premier ministre Monti pourrait être mieux placer pour bâtir l’agenda du gouvernement mais devra fortement se reposer sur ses partenaire de coalition pour faire voter les nouvelles législations
Coalition Monti – Bersani – Berlusconi Faible Il sera très dur pour Bersani et Monti d’expliquer que Berlusconi sera dans le gouvernement (et vice versa) Les réformes clef deviendraient beaucoup plus dure à faire adopter
Nouvelles élections Très faible Cela ne peut pas être totalement écarté mais aucun parti ne sera prêt à prendre la responsabilité d’une tel échec Il s’agit du pire scénario. Il en résultera une inactivité politique d’environ trois mois. Un risque de contagion à d’autres pays n’est pas à écarter

Copyright © 2013 Professeurforex.com. Tous droits réservés