Zone Euro – Actu Forex : La contraction de l’activité ralentit, largement supportée par l’Allemagne, l’Euro apprécie

(ProfesseurForex.com) – Points clefs de l’indice PMI des services du mois de janvier pour la Zone Euro :

-Indice Final Composite de l’Activité Globale dans l’Eurozone : 48.6 (47.2 en décembre, estimation flash à 48.2).

ƒ-Indice Final de l’Activité de Services de l’Eurozone : 48.6 (47.8 en décembre, estimation flash à 48.3).

Supérieur à son estimation flash (48.2), l’Indice PMI Final Markit Composite de l’Activité Globale dans l’Eurozone se redresse à 48.6, 47.2 en décembre, et atteint ainsi un plus haut de 10 mois. S’il indique une nouvelle baisse de l’activité en janvier, l’indice met toutefois en évidence le troisième ralentissement mensuel consécutif de la contraction.

La production manufacturière et l’activité de services enregistrent tous deux leur plus faible recul depuis mars 2012. Les taux de repli s’inscrivent en outre à des niveaux similaires, signalant une baisse modérée de l’activité dans les deux secteurs.

Ralentissant dans l’industrie manufacturière comme dans le secteur des services, la contraction du volume des nouvelles affaires affiche son plus bas niveau depuis février. Ce sont toutefois de nouveau les fabricants qui signalent la plus forte baisse de la demande.

Classement des pays par niveau d’Indices PMI Composites de l’Activité Globale (janvier) :

Irlande 54.9 Plus haut de 2 mois

Allemagne 54.4 Plus haut de 19 mois

Espagne 46.5 Plus haut de 19 mois

Italie 45.4 Plus bas de 2 mois

France 42.7 Plus bas de 46 mois

Chris Williamson, économiste Markit : Les signes d’amélioration de la conjoncture dans la zone euro sont manifestes en janvier. Les données PMI signalent en effet un net ralentissement de la contraction de l’activité, la région s’orientant ainsi vers une stabilisation au premier trimestre 2013.

La reprise s’avère toutefois inégale et repose principalement sur l’Allemagne, dont la croissance contraste fortement avec la contraction observée en France au mois de janvier. L’écart entre les performances des deux pays atteint son plus haut niveau depuis le lancement de l’enquête en 1998. De fait, l’activité globale enregistre en Allemagne sa plus forte progression depuis près d’un an et demi tandis qu’elle accuse en France sa plus forte baisse depuis près de quatre ans, le taux de contraction dépassant nettement ceux de l’Espagne et de l’Italie. Les données relatives aux nouvelles affaires sont toutefois plus encourageantes – la contraction ralentissant en France, en Italie et en Espagne tandis que l’Allemagne renoue avec la croissance – et pourraient annoncer une reprise prochaine de la demande dans l’ensemble de la zone euro. »

Publication Markit (Fr)

Copyright © 2013 Professeurforex.com. Tous droits réservés