Actu Forex – Chypre: Le Parlement chypriote refuse de taxer les dépôts bancaires et remet en cause le plan d’aide, le point sur les réactions et les conséquences

(ProfesseurForex.com) – Les parlementaires chypriotes ont rejeté hier soir le plan d’aide de la zone euro de 10 milliards d’euros décidé vendredi, en raison du tollé que génère la taxation des dépôts bancaires, une mesure exigée en échange de l’aide.

Rappelons que cette taxe consiste à taxer à hauteur de 6,75% les dépôts inférieurs à 100.000 euros, et de 9,9% les dépôts supérieurs à 100.000 euros.

Les réactions face à ce refus ont été peu nombreuses, et se sont fait attendre, mais on pourra toutefois noter que Jeroen Dijsselbloem, le président de l’Eurogroupe, a jugé « profondément regrettable » le refus du Parlement chypriote, réitérant toutefois « la proposition de l’Eurogroupe présentée lundi », qui consiste à ne plus taxer les dépôts inférieurs à 100 000 euros, précisant que c’était à Nicosie de déterminer comment financer le reste.

« Les plus gros volumes de richesses à Chypre se trouvent dans les banques, et ce sont les banques qui ont des problèmes, il est donc inévitable que nous nous penchions dessus », a expliqué le chef de file des ministres des finances européens.

De son côté, Wolfgang Schäuble le ministre des finances allemand a qualifié la situation de »grave », estimant que le modèle économique sur lequel repose l’économie chypriote ne fonctionne plus et a prévenant le pays qu’il faudra agir rapidement : »Dans une telle situation, avec l’insolvabilité qui guette, alors les créanciers doivent participer s’ils veulent éviter la faillite. Si vous voulez éviter cela, alors les investisseurs de la banque doivent contribuer. Qu’il s’agisse d’un plan d’aide ou d’une taxe, c’est à Chypre d’en décider. »

« C’est une situation grave, mais cela ne doit pas conduire à ce que nous prenions une décision qui n’aurait aucun sens », a poursuivi M. Schäuble. Assurant de sa »compréhension » pour les manifestations à Chypre, il a cependant souligné que »cela ne peut pas conduire à ce que nous prenions des décisions irrationnelles, irresponsables ».

Quelle va être la suite des évènements ?

La taxation des dépôts bancaires visait à récupérer 5,8 milliards d’euros, les efforts que Chypre doit faire en échange d’une aide de 10 milliards d’euros. Chypre va donc sans doute pouvoir proposer des économies et hausses d’impôts permettant d’arriver à cette somme, sans pour autant taxer autant les dépôts bancaire. Mais cela va nécessiter des négociations et des examens de la part des créanciers du pays, ce qui pourrait retarder toute aide, tandis que la situation financière du pays continue de s’aggraver de jour en jour.

Quoi qu’il en soit, sur le forex, l’annonce du vote négatif du Parlement chypriote a eu beaucoup moins d’impact que l’annonce des termes du plan d’aide. Le marché salue sans doute l’ouverture vers une non application de cette taxe sur les dépôts, qui constituerait un dangereux précédent pénalisant pour la confiance des investisseurs envers la zone euro.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.