Actu Forex – Chypre : Le point sur les tractations qui continuent de plus belle aujourd’hui

(ProfesseurForex.com) – Après l‘échec de mercredi, les discussions politiques doivent reprendre ce matin à Chypre ainsi qu’à Moscow (où se trouvent le ministre des finances Chypriote et le président de la commission Européenne, Manuel Barroso) pour trouver un plan B. Après le refus à l’unanimité par le Parlement d’accepter les conditions du plan d’aide, il faut désormais s’accorder sur une autre solution.

La taxe exceptionnelle sur les comptes bancaires, très mal acceptée par la population, ne devrait concerner que les dépôts supérieurs à 100 000 euros, tout du moins, c’est le souhait qu’a une nouvelle fois réitéré le président de l’Eurogroupe ce matin au parlement Européen.

Le ministre chypriote des finances a prolongé son séjour en Russie. Nicosie espère obtenir de la part de Moscou un prêt supplémentaire à celui qu’elle a déjà obtenu en 2011. La Russie aurait proposé de revoir à la baisse le taux de ce fameux emprunt à 2.5 % contre 4.5 % auparavant ainsi que d’allonger la maturité du prêt à 5 ans.

On estime qu’entre un tiers et la moitiés des dépôts bancaires à Chypre sont détenus par des Russes. Le Kremlin essaye donc d’obtenir des contreparties en échange d’un nouveau prêt. Néanmoins, le président de l’Eurogroupe a déclaré qu’un nouveau prêt à Chypre n’aiderait pas le pays et rendrait sa dette tout simplement insoutenable avec in fine un défaut similaire à celui de la Grèce.

L’heure est à l’urgence: “Ce gouvernement va prendre des responsabilités historiques et nous allons sauver le pays. Nous n’avons pas des jours ou des semaines, mais quelques heures. Le pari est de sauver notre nation.” affirme Averof Neofitou, le vice-président du Rassemblement démocratique.

Les banques, fermées depuis le week-end, ne devraient pas rouvrir avant mardi. Date correspondant à la fin de l’assistance ELA de la BCE au secteur bancaire Chypriote. La pression s’accroit sur l’île qui bénéficie maintenant du même traitement que la Grèce…

Rappelons enfin que les bailleurs de fonds européens exigent que Chypre mette sur la table au moins 7 milliards d’euros, dont 5,8 mds en taxant les dépôts bancaires, en échange d’un prêt de 10 milliards d’euros.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.