Actu Forex – Eurogroupe : Benoit Coeure se fait porte parole de la BCE et plaide pour la création d’instruments financiers commun pour l’Union bancaire

(ProfesseurForex.com) – Le membre de la BCE Coeure a déclaré samedi que les gouvernements jouent un rôle clé dans la résolution de la crise des dettes souveraines européennes, de plus les banques centrales peuvent gagner du temps mais ne peuvent pas les remplacer.

Depuis trois ans, la crise de la zone euro a fait des ravages dans sa périphérie, et les populations, lasses de l’austérité, exigent que les mesures d’équilibrage du budget, perçues comment aggravant la crise, prennent fin.

Mais Benoit Coeure se fait le porte parole de la BCE ces derniers jours et insiste sur la nécessite des gouvernement à maintenir le cap des réformes afin de résorber les déficit et gagner en compétitivité.

Coeure a en effet déclaré qu’il n’y a « aucune alternative pour les gouvernements que de réformer et de nouveau obtenir des finances publiques viables, en ajoutant que repousser les réformes a un coût ».

« Une banque centrale peut aider à atténuer l’impact d’une crise, mais les étapes nécessaires à cela ne constituent pas une substitution permanente aux actions émanant des gouvernements » a déclaré Coeure dans un discours fait à l’université d’Harvard.

« La banque centrale peut permettre aux corps politiques de gagner du temps en vue d’agir, mais pas suffisamment pour qu’ils n’agissent pas. »

« Les gens en Europe se sentent déconnectés du processus de prise de décision et s’interrogent de savoir s’ils sont entendus. » a déclaré Coeure « Les gens ne savent pas qui les représente vraiment en Europe. Est-ce leur Premier Ministre ? Est-ce leur membre du Parlement Européen ? Est-ce leur représentant local ? Ils ne le savent pas. Au lieu de ça, ils voient un processus contrôlé par des élites sans vraies qualifications démocratiques. »

Selon lui, cela génère une certaine inquiétude étant donné que beaucoup des étapes visant à combattre la crise, incluant les réductions de dépenses budgétaires dans le cadre des mesures d’austérité, ont créé des tensions parmi les européens, entre les nations et les générations.

Le représentant Français au directoire de la BCE est de nouveau monté au créneaux ce matin pour parler de la fameuse Union bancaire dans laquelle la BCE sera chargée de la supervision. Benoît Coeure a plaidé en faveur d’instruments financiers communs dans la construction de l’Union bancaire.

Faisait-il référence aux fameuses Euro-obligations ? Ou bien à un fonds commun de résolution des crise.

Pour le moment, le fonds qui devrait être mis à contribution pour recapitaliser les banques est le MES mais la question reste épineuse en Europe en raison du refus de l’Allemagne de transférer au MES la responsabilité des prêts qui seront débloqués pour les banques (l’Espagne a reçu en décembre 37 milliards d’Euros).

En effet, Angela Merkel souhaite que les dettes du passé, contractées avant la création de l’Union bancaire, restent la responsabilité des Etats alors que la question avait apparemment déjà été tranchée lors du sommet Européen du mois de juin 2012.

Copyright © 2013 Professeurforex.com. Tous droits réservés