Actu Forex – Luxembourg : Le Duché défend son secteur bancaire suite aux propos du président de l’Eurogroupe

(ProfesseurForex.com) – Le Duché du Luxembourg a fait savoir aujourd’hui qu’il n’était pas satisfait des déclarations du ministre des finances Hollandais, et actuel président de l’Eurogroupe, qui en plus d’avoir parlé un peu vite en annonçant que la gestion du cas Chypriote serait désormais le norme en ce qui concerne les crises bancaires, a souligné que la taille du secteur bancaire Luxembourgeois était problématique.

Le Luxembourg riposte aujourd’hui en défendant ses banques, arguant qu’elles étaient une importante porte d’entrée pour les investissements étrangers.

Le gouvernement Luxembourgeois souligne également que son secteur bancaire était solide et que le pays ne supporterait pas une politique visant à renationaliser le marché unique.

Le néerlandais Dijsselbloem avait été élu un peu à la surprise générale il y a trois mois mais faisait figure d’un homme de consensus capable de ménager des relations Européennes de plus en plus tendues en raison d’une crise financière qui n’en finit plus.

Après avoir déclaré un peu vite que la gestion du cas chypriote serait désormais la norme en cas de crise bancaire, les chefs d’état Espagnol et Français sont également montés au créneau pour tempérer les propos du nouveau président de l’Eurogroupe.

Pour le chef du gouvernent espagnol, la formule retenue pour Chypre et fondée sur un prélèvement des épargnants au-delà de 100 000 euros reste « extraordinaire » et « unique ». La garantie des dépôts est un « principe absolu, irrévocable », a insisté François Hollande.

Ainsi, si les dépôts inférieurs à 100 k devraient être de nouveau protégés lors d’éventuelles nouvelles recapitalisations bancaires, les dépôts supérieurs devraient toutefois faire partie de la nouvelle panoplie dans le futur.

Les discours tranchant du nouveau président de l’Eurogroupe continuent donc de faire des vagues en Europe.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.