Actu Forex – Zone euro: Ce qu’il faut retenir de la conférence de presse de la BCE

(ProfesseurForex.com) – Comme le marché l’anticipait, la BCE a annoncé aujourd’hui un statut quo monétaire, maintenant son taux directeur à 0,75%.

Cependant, la conférence de presse qui a suivit cette annonce a été riche en informations importantes :

La baisse du taux directeur a été discutée

Le conseil des gouverneurs de la BCE aurait en effet envisagé l’éventualité d’abaisser le taux directeur à 0,50% afin de soutenir la reprise dans la zone euro. La décision de maintenir le taux à 0,75% a donc été prise par consensus et non à l’unanimité, ce qui signifie que l’idée pourrait faire son chemin parmi les décideurs de la BCE, pour potentiellement déboucher sur une baisse du taux directeur le mois prochain.

Cependant, on rappellera qu’il y a deux mois, la situation était similaire, mais que la décision su mois suivant de maintenir le taux directeur avait tout de même été prise à l’unanimité.

Sur le forex, on pouvait constater que cette information n’a étonnamment pas pesé sur l’euro, alors que la perspective d’une baisse du taux directeur est un facteur fondamentalement baissier. On peut supposer deux raison à cette réaction du marché : Soit une baisse du taux à moyen terme est déjà intégrée aux cours, les traders étant persuadé que la BCE abaissera son taux, sans savoir exactement quand, soit les « faux espoirs » d’il y a deux mois cités plus haut leur ont appris à ne pas réagir à l’excès tant que la baisse du taux n’est pas effective.

Les prévisions de croissance ont été revues en baisse

Mario Draghi a également annoncé lors de sa conférence de presse un abaissement des prévisions de croissance de la BCE.

Le conseil des gouverneurs de la BCE table donc désormais sur une croissance comprise entre -0,1% et -0,9% cette année, contre une fourchette de -0,9% à +0,3% lors des prévisions de décembre dernier.

Pour 2014, la BCE vise un PIB compris entre 0% et 2%, contre +0,2% à +2,2%, il y a encore trois mois. Selon Mario Draghi, cette révision à la baisse s’explique « principalement par la faiblesse de l’activité enregistrée au quatrième trimestre de 2012″. Rappelons que sur la période, le PIB a reculé de 0,6% en zone euro.

Cependant, la BCE note également que Malgré tout, plusieurs signes de stabilisation de l’activité peuvent être décelés. Une reprise progressive devrait ainsi s’installer au deuxième semestre, bien que « des risques à la baisse pèsent toujours ». Ces risques sont « liés à une demande nationale et des exportations plus faibles que prévu, et à une mise en oeuvre insuffisante et lente des réformes structurelles dans la zone euro », selon Draghi.

Les prêts des LTRO ont été remboursés à 40%

Enfin, le patron de la BCE est aussi revenu sur les efforts menés en faveur de la liquidité des banques. Sur l’encours bancaires refinancé par les opérations de politique monétaire de la BCE de l’ordre de 500 milliards d’euros entre la mi-décembre 2011 la mi-mars 2012, près de 200 milliards ont été désormais remboursés.

« Ces remboursements reflètent l’amélioration du niveau de confiance sur les marchés financiers au cours des derniers mois et une diminution de la fragmentation de ces marchés », a indiqué Mario Draghi, qui assure que la BCE suit de très près les conditions sur les marchés monétaires et leur impact potentiel sur la politique monétaire.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.