Forex – EUR/USD : La paire finit à l’équilibre après une volatilité haussière fragile

(ProfesseurForex.com) – La paire est montée sur peu de chose aujourd’hui, l’ouverture des marchés Américains permettant de créer un peu de volatilité dans laquelle se sont engouffrés les traders après un lundi morne.

L’annonce d’un nouvel Eurogroupe dans le courant de la semaine a potentiellement laissé penser aux traders qu’un accord sur Chypre était proche. Un accord sur l’Union bancaire pourrait également ne plus être loin si l’on en croit la nouvelle sortie de Jens Weidmann qui monte souvent aux créneaux avant que les décisions politiques soient prises.

En effet, le président de la Bundesbank se considère lui même comme un animal politique de part l’indépendance que lui confère son poste de président de banque centrale. Il a une nouvelle fois déclaré aujourd’hui que l’Union bancaire ne devrait pas être utilisée pour payer les dettes du passé en référence aux fameuses recapitalisations bancaires directes qui seront un pilier de la nouvelle architecture bancaire Européenne avec la BCE aux manettes de la supervision bancaire. Un autre point que Jens Weidmann ne supporte pas en raison des potentiels conflits d’intérêt entre supervision et politique monétaire.

Cette sortie laisse donc penser que l’Union bancaire permettra effectivement, au grand dam du président de la Bundesbank, un pas de plus vers l’intégration Européenne et la mutualisation des dettes.

En effet, si les « Euro-obligations » ne devraient pas voir le jour de si tôt (potentiellement une monnaie d’échange à la création d’un ministre Européen des finances aux pouvoirs renforcés comme un droit de veto sur les budgets nationaux, ce que souhaite l’Allemagne), le fait que les sauvetages des banques (qui financent la dette des États) puisse désormais se faire via des fonds communs Européens (MES) serait une grande victoire pour les pays en difficulté fasse à l’austérité imposée par l’Allemagne.

La Bundesbank a d’ailleurs dû passer plus de 6 nouveaux Milliards de provisions pour se couvrir contre le risque de défaut de certains pays sur la dette qui a été rachetée par la BCE via le programme SMP (208 milliards).

Notons également qu’à deux jours du sommet Européen, François Hollande s’est alligné sur les prévisions de la commission Européenne concernant le déficit budgétaire du pays en 2013 (3.7 % du PIB).

Autre événement à souligner aujourd’hui, la baisse du taux d’emprunt en Espagne et la hausse en Italie. Les taux à un an sont désormais très proches alors que l’impasse politique demeure de l’autre côté des Alpes. Rappelons que le Parlement est sensé se réunir dès vendredi et qu’aucun gouvernement n’y sera présenté à l’allure ou va les choses.

Enfin, Barak Obama a rejeté la proposition de Budget 2014 avancée par la commission du budget de la chambre des représentants, comme anticipé. Le blocage politique est également très vivace de l’autre côté de l’Atlantique…

La paire finit finalement la séance à l’équilibre, dans un scénario de consolidation et de volatilité peu reliée aux fondamentaux. Le seuil des 1.30 reste un support difficile à enfoncer et les haussiers tentent régulièrement de reprendre la main via ce biais technique. La pression reste néanmoins toujours très baissière.

La paire évolue autour de 1.3020 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.