Forex – EUR/USD: L’euro passe sous les 1.3000 sur fond de regain d’inquiétude au sujet de l’Italie

(ProfesseurForex.com) – La paire EUR/USD accentue nettement sa chute depuis ce matin, après que la devise ait pourtant tenté de repasser au-dessus des 1,3100 au début de la séance européenne.

Avant l’ouverture des marché européens, l’euro a donc légèrement décliné, ce qui semblait être une réaction retardée aux indices PMI manufacturiers chinois décevants publiés cette nuit.

La devise se reprenait toutefois rapidement, notamment grâce aux ventes au détail allemandes, qui ont bondit de 3,7% au mois de février, après avoir chuté de 1,7% le mois précédent, et alors que le consensus anticipait une hausse limitée à 0,9%.

C’est donc dans ce contexte que l’euro venait effectuer un test matinal du seuil psychologique des 1,3100. La dynamique haussière n’a toutefois pas été suffisante pour permettre à la devise de franchir ce seuil, d’autant plus que d’autres statistiques moins rassurantes sont venues entamer le moral des investisseurs.

Pourtant, les principaux indices PMI de la Zone euro se sont révélés satisfaisants ce matin, avec des performances supérieures aux attentes pour la France, l’Allemagne et l’ensemble de la Zone euro.

Ces bons chiffres ont cependant été annulés par des statistiques italiennes décevantes, et particulièrement influentes dans un contexte où toute l’attention du marché est concentrée vers ce pays depuis l’incertitude politique générée par les résultats des dernières élections législatives.

L’indice PMI de l’Italie a en effet reculé à 45,8 points, contre 47,6 anticipé et 47,8 précédemment. La taux de chômage a lui aussi été l’occasion d’une mauvaise surprise, à 11,7% pour le mois de janvier, contre 11,3% anticipé et 11,2% précédemment, au plus haut depuis 21 ans.

L’Italie restait d’autant plus au cœur des craintes des investisseurs, que le président Napolitano a affirmé qu’il ne peut pas dissoudre le Parlement et organiser de nouvelles élections, ce qui conduit à penser que le blocage politique en Italie risque de durer.

Toujours au sujet de l’Italie, le spread de taux avec l’Allemagne est en nette augmentation aujourd’hui, ce qui constitue également un facteur pesant sur l’euro dollar.

On n’oubliera pas non plus que le taux de chômage de l’ensemble de la Zone euro a lui aussi inquiété les traders forex, avec un nouveau record à 11,9%, contre 11,8% anticipé, tandis que le taux du mois précédent était révisé en hausse à 11,8% contre 11,7% annoncé en première instance.

Dans ce contexte, l’euro affichait donc une forte chute ce matin, jusqu’à repasser sous le le seuil psychologique des 1,3000, avec un plus bas journalier à 1,2984 pour l’instant.

D’un point de vue graphique, la tendance, incertaine depuis quelques jours, devient donc très nettement baissière. La cassure du seuil des 1,3000, si elle se confirme, pourrait être considérée par la plupart des traders comme un important signal vendeur.

Au niveau du calendrier économique de l’après-midi, les opérateurs du marché des devises auront encore pas mal de chiffres à digérer, avec les revenus et dépenses des ménages américains, à 14h30, puis avec l’indice de confiance de l’Université du Michigan à 15h55, et avec l’indice ISM manufacturier, à 16h.

Actuellement, la paire EUR/USD évolue autour de 1,2990 sur le forex.

Graphique 15M


Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.