L’avis des banques – EUR/USD : Les raisons pour lesquelles Morgan Stanley vend la paire malgré une BCE plus stricte en matière monétaire

(ProfesseurForex.com) –  Morgan Stanley et la Deutsche Bank ont toutes les deux changé leur opinion sur l’EUR/USD de façon identique cette année. De fortement acheteuses en Janvier et début Février en attente d’un mouvement vers les 1,40, elles sont vendeuses la première semaine de Mars.

Morgan Stanley a renouvelé son opinion vendeuse après le rebond à 1,31 jeudi  sur fond d’une BCE plus stricte en matière monétaire.

« Bien que la BCE ait été perçue par le marché comme plus stricte que prévu en matière d’inflation et de taux d’intérêts, ses prévisions du PIB pour cette année et l’année suivante ont été revues à la baisse. De plus, il est toujours anticipé que la croissance sera morose. »

Que cela signifie-t-il pour l’euro ?

La banque répond ainsi :

« Malgré l’interprétation plus stricte en matière monétaire suite à la déclaration de la BCE, nous estimons que l’euro est susceptible d’être sujet à un mouvement baissier supplémentaire dans un futur proche. En effet, alors que la référence à l’euro a été ôtée de la déclaration de la BCE, Mario Draghi a continué de faire remarquer l’importance du rôle de l’euro  dans l’évaluation de la croissance et des risques inflationnistes. »

Que impact l’incertitude politique italienne aura-t-elle sur l’euro ?

En réponse à cette question, la banque a fait la déclaration suivante :

« La BCE semble avoir minimisé l’impact de la volatilité des marchés de la périphérie suite à l’élection italienne, en soulignant les mesures traditionnelles de fragmentation, tels que les déséquilibres dans le système  de paiement Target 2 et les dépôts, qui ont montré des signes d’amélioration. Cependant, nous estimons que toute hausse supplémentaire de volatilité de la périphérie de la zone euro, résultant d’une incertitude politique continuelle, pèsera très probablement sur l’euro dans les mois à venir. »

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.