L’avis des banques – EUR/USD : SEB s’exprime sur la direction que prendra la paire et vise les 1,22 à long terme

(ProfesseurForex.com) – Selon SEB, un changement évident des leviers influençant l’EUR/USD s’est opéré, les primes de risque liées à la situation politique au sein de la Zone Euro ayant perdu de leur importance en tant que moteur à court terme de la paire.

Afin de clarifier, la banque a fait la déclaration suivante :

« En se fondant sur l’actuel spread entre les obligations de la périphérie de la Zone Euro et les obligations allemandes, cette relation traditionnelle impliquerait que l’EUR/USD devrait s’échanger bien au-dessus des niveaux actuels. De plus, la dernière diminution de cet écart n’a pas réussi à faire revenir l’euro vers de plus hauts niveaux. »

Y-a-t-il donc un autre levier remplaçant l’indicateur que constitue le risque de la Zone Euro ?

« Il apparaît que la classique relation entre l’EUR/USD et les swaps de taux à 2 ans est de nouveau d’actualité depuis le début de l’année. Les taux américains à 2 ans étant restés virtuellement inchangés depuis le début de l’année, les variations du spread entre taux américains et européens sont liées aux modifications des attentes vis-à-vis de la BCE. Cependant à très court terme, nous nous attendons à ce que les taux court terme restent virtuellement inchangés alors que des éléments défavorables viennent augmenter le risque à moyen terme. »

Que cela signifie-t-il pour l’EUR/USD à court terme ?

« Cela indique que l’EUR/USD restera dans un intervalle à court-terme avec un biais baissier à moyen terme. »

Et qu’en sera-t-il à plus longue échéance ?

« A long terme, un décalage important entre la croissance de la Zone Euro et celles des Etats-Unis et en définitive une plus grande divergence de politique monétaire entre la BCE et la Fed sont les principales raisons pour lesquelles nous jugeons que l’EUR/USD s’orientera à la baisse. Nous visons les 1,22 et estimons que cet objectif sera atteint en moins d’un an. »

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.