L’avis des banques – GBP: Merrill Lynch explique que les QE n’ont pas pénalisé le GBP historiquement

(ProfesseurForex.com) – Dans de récentes études, les économistes estiment qu’il y a 30 à 40% de chances pour que le QE de la BoE soit augmenté lors de la réunion de politique monétaire de jeudi.

Partant de ce principe, Bank of America Merrill Lynch anticipe un statut quo sur le QE.

Toutefois, BofA pense que même si la BoE annonce un hausse de l’assouplissement quantitatif jeudi, cela sera peu susceptible de déclencher une vague de vente sur le GBP.

BofA décrit 2 raisons principales derrière ce point de vue:

Premièrement, les attentes pour plus d’assouplissement quantitatif ont augmenté à la suite du procès-verbal et des PMI manufacturier et de la construction décevants (les deux indices ont lourdement chuté en territoire de contraction).

Deuxièmement, au cours des précédents cycles de QE, il n’y a pas eu un impact négatif sur la livre sterling. Pendant le QE1 (de Mars 2009 à Janvier 2010) GBP a augmenté de 2,6%, au QE2 (à partir de Octobre 2011 au début de mai 2012) il a augmenté de 5,1% et au QE3 (à partir de Juillet 2012 à Octobre 2012) il a augmenté de 1,0%.

«Bien que les QE n’aient pas historiquement affaiblit le GBP, il existe des preuves de faiblesse de la monnaie autour des annonces de QE, ce qui suggère des risques à la baisse limitée à la livre sterling, si une hausse du QE est annoncée jeudi, » conclut BofA.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.