Les trois scénarios possibles pour Chypre après le refus du plan d’aide européen

(ProfesseurForex.com) – En rejetant la taxe sur les dépôts bancaires hier soir, Chypre a tout bonnement rejeté le plan d’aide proposé par l’Europe, l’une étant la condition sine qua non de l’autre…

A ce stade, on peut donc dire que la situation de Chypre en est au point mort, et que les accords de vendredi dernier sur une aide de 10 milliards d’euros sont caduques. Cependant, le pays reste en grande difficulté financière, et le statut quo ne sera plus tenable à très court terme.

Il convient donc de faire le point sur les 3 scénarios qui se profilent pour Chypre :

1/ Les termes du plan d’aide proposé sont renégociés

La taxe sur les dépôts bancaires refusée par le Parlement chypriote hier soir visait à rapporter 5,8 milliards d’euros au pays. Il est donc possible que l’Europe permette au pays de faire ses propres propositions pour trouver cette somme.

Cependant, cette option pourrait être politiquement délicate, puisqu’elle ferait perdre la face aux dirigeants européens, qui devraient accepter de revenir sur leurs décisions sous la pression d’un Parlement national.

D’un point de vue plus pratique, on peut noter que de nouvelles propositions prendront du temps à être formulées par Chypre, et que les éventuelles propositions du pays devront être examinées pour que l’Europe atteste de leur viabilité ce qui prendra également du temps, retardant ainsi l’échéance du versement des aides européennes.

2/ Chypre décide d’aller chercher un soutien moins conditionnel auprès de la Russie

A ce sujet, on peut noter que le ministre des Finances chypriote est à Moscou ce mercredi. Vladimir Poutine veut défendre les fonds russes et pourrait venir en aide financièrement à l’île. Il réclamerait en revanche, en retour, de larges concessions, sur le gaz ou des facilités militaires russes.

L’aide russe viendrait sans doute en complément de l’aide européenne. Il n’y aurait donc pas de rupture entre Chypre et la zone euro dans l’immédiat, mais un éloignement progressif. Par ailleurs, le poids de l’influence russe deviendrait immense dans cette petite île dont la position stratégique est importante. L’île deviendrait rapidement le garant des intérêts de Moscou dans la zone euro et dans l’UE. Ce qui ne sera pas sans poser de difficultés stratégiques à moyen terme.

3/ Chypre fait faillite

C’est le scénario le plus extrême, ou ni la solution européenne ni la solution russe n’aboutissent. La recapitalisation des banques chypriotes se fera dans ce cas par la banque centrale par émission monétaire.

Chypre devra ainsi quitter la zone euro, ainsi qu’instaurer un strict contrôle des flux monétaires et un blocage des comptes courants pour le temps du passage à la nouvelle livre chypriote. Le pays sera biensur ruiné, la confiance que les marchés lui porte sera définitivement détruite et il entrerait alors dans un processus de reconstruction de son économie dans des conditions très difficiles.

Pour la zone euro, ce serait un échec dangereux et un précédent préoccupant, qui permettrait au marché de spéculer sur d’autres exclusions de l’Union Monétaire…

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.