Actu Forex – Grèce : Athènes veut tout faire pour afficher un excédent primaire cette année et débloquer la possibilité d’une nouvelle restructuration de sa dette

(ProfesseurForex.com) – Le ministre des finance grec a déclaré hier que son pays ferait tout pour parvenir à un excédent budgétaire primaire (hors coût de la dette) cette année.

En atteignant cet « objectif majeur », la Grèce espère pourvoir « activer la clause de réduction de la dette, incorporée dans la décision de l’Eurogroupe du 27 novembre ».

Aucun plan n’a été présenté pour atteindre cet objectif, et on ne sait donc pas si cette éventuelle restructuration de la dette pourrait concerner le secteur public, pour l’instant largement épargné lors des deux opérations précédente de réduction de la dette grecque, qui avaient été principalement assumées par le secteur privé (les banques).

Rappelons en effet qu’en mars 2012, la Grèce a effacé environ 30% de sa dette (plus de 100 milliards d’euros), et qu’en décembre 2012 Athènes a ensuite racheté près de 30 milliards d’euros de dette à un cours préférentiel (en payant un prix inférieur au prix du marché pour racheter ses propres obligations).

Ces deux opérations avaient permis de réduire la dette de la Grèce à 156,9% du PIB en 2012, après 170,3% en 2011, mais la dette pourrait repartir à la hausse et atteindre 190% du PIB en 2014 si aucune opération supplémentaire n’est mise en place, selon les analystes.

Une nouvelle restructuration de la dette de la Grèce semble donc effectivement indispensable, et le FMI s’est plusieurs fois prononcé en faveur d’une telle opération, mais l’Allemagne n’est pas de cet avis, notamment en raison de la perspective des élections du 22 septembre, Angela Merkel ne voulant pas froisser son électorat en faisant une nouvelle fois un « cadeau » à la Grèce…

En ce qui concerne les conséquences de ces annonces sur le forex, il ne semble pas que les trader y accordent pour l’instant beaucoup d’attention, puisque aucune réaction, à la hausse comme à la baisse, n’a pu être constatée sur le marché.

Cependant, si cette nouvelle restructuration se précise, l’impact pourrait être très positif, notamment sur EUR/USD, puisqu’elle permettrait sans doute de remettre définitivement la Grèce sur la bonne voie.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.