Actu Forex – Italie/Espagne/France : Les indices PMI Italien et Espagnol remontent mais la France et l’Allemagne plombent l’Euro

(ProfesseurForex.com) – Les indices PMI du secteur des services sont meilleurs qu’anticipé en Italie ainsi qu’en Espagne et ont permis un temps de faire remonter l’Euro, sans grand succès. En effet, les indices PMI Français et Allemand recule de nouveau pour la dernière estimation.

Espagne :

L’indice PMI s’est affiché en hausse par rapport aux premières estimations à 45.3 contre 44.2 anticipé et 44.7 précédemment. Il n’y a pas eu de signes d’encouragement, la crise bancaire du pays continuant de peser sur le secteur des services. Un certain nombre d’entreprises envisagent une amélioration des conditions économiques à la fin de l’année 2013 mais sur le court terme, les attentes restent moroses. L’emploi a encore reculé au mois de mars et la baisse des prix d’achat ne semble pas à même de compenser le triste constat au niveau de l’emploi en Espagne.

Italie :

Le premier trimestre 2013 s’est terminé sur une note légèrement positive étant donné que la contraction du secteur des services a ralentit au rythme le plus faible depuis le début de l’année. L’indice remonte à 45.5 contre 43.5 anticipé et 43.6 précédemment. La sous-composante de l’emploi remonte légèrement tout comme les anticipations futures mais l’indice global reste toujours fermement ancré en zone de contraction. Les prix payés ont reculé au mois de mars, laissant entrevoir une nouvelle baisse de l’IPC de l’Italie dans les mois à venir.

France :

Les dernières données PMI viennent confirmer le malaise économique régnant dans le secteur des

services français. Signalant en mars les plus fortes diminutions de l’activité et du volume des nouvelles affaires depuis au moins quatre ans, les prestataires de services français anticipent en outre une nouvelle détérioration de la conjoncture et se disent désormais pessimistes quant à leur volume d’activité à douze mois. Par ailleurs, la situation continue de se dégrader sur le marché du travail – les entreprises françaises supprimant de nouveaux postes au cours de la dernière période d’enquête –, ce qui devrait freiner davantage une demande déjà en berne.

L’Euro dévisse donc suite à cette révision en baisse des indices d’activité du secteur des services. L’Euro marque un plus bas.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.