Actu Forex – USA : Le consensus avant la statistique phare de la journée : L’indice ISM manufacturier

(ProfesseurForex.com) – La seule statistique intéressante ne sera pas des moindres puisqu’il s’agit de l’indice ISM manufacturier US. Les marchés auront les yeux rivés sur la statistique aujourd’hui et cette dernière risque de dicter la tendance pour la fin de la journée. Voici le consensus :

La fabrication de produits manufacturiers a probablement progressé au mois de Mars suite à une demande en équipement toujours croissante.

Le secteur est en expansion étant donné que les investissements des entreprises se sont améliorés et que les dépenses des consommateurs ont augmenté.

L’économie est en ce moment boostée par les gains de production et les progrès établis dans le secteur du logement face à une demande encore importante sont également positifs pour l’économie du pays.

« Nous observons une croissance dans le secteur du logement  » a déclaré Tom Simons, un économiste de chez Jefferies LLC à NYC. Les entreprises ne sont pas trop touchées par les découpes budgétaires bien qu’il soit possible que nous assistions à une période de faiblesse économique » a-t-il ajouté.

Les chiffres du ministère du Commerce concernant les constructions résidentielles ont montré ont une augmentation des constructions de 1% au mois de février. L’accroissement de la demande est certainement dû aux taux d’intérêts bancaires historiquement bas.

En tant que plus grand fabricant de puces analogiques dans le monde, la société Texas Instruments Inc (TXN) a revu ses prévisions pour le premier trimestre 2013 suite à une augmentation spontanée de la demande.

« L’importante demande usuelle est de retour » a déclaré Ron Slaymaker, le vice-président de la compagnie lors d’une conférence le 7 mars dernier.

La production de produits manufacturiers représente environ 12% de l’économie réelle, elle semble désormais rebondir après un ralentissement constaté depuis mi-2012.

Selon le département du Commerce, les commandes de biens durables ont bondi de 5,7% en février après une baisse de 3,8% le mois précédent, le chiffre ressorti est le plus élevé constaté depuis septembre.

Il est intéressant de noter qu’au même moment, les rapports régionaux ont un bilan mitigé pour Mars.

Selon la Fed de New-York, la publication de l’indice Empire State montre une augmentation de la production dans la région pour un 2e mois consécutif. Cependant, le baromètre de conjoncture du rapport de l’indice INM de Chicago dévoile un seuil au plus bas de 2013 alors que l’indice manufacturier de la FED de Dallas a touché un plus bas depuis septembre 2009.

Concernant les dépenses fédérales, dans le cadre du souhait de maîtriser le déficit budgétaire, le gouvernement a mis en branle sa politique de réduction des déficits. En effet, le 1er mars dernier, le gouvernement a annoncé une restructuration fiscale visant à épargner 85 milliards chaque année au cours de la décennie à venir (Soulignons au passage que la FED injecte chaque mois 85 Mds…).

Certains décideurs politiques de la Fed ont convenu que cette rigueur budgétaire pouvait entraver les actuels progrès économiques.

Du coté des indices, celui de l’agence Standard & Poor « SuperComposite Machines » a progressé de 6,1% cette année. Notons que le S&P 500 a également connu une hausse de près de 10% sur cette même année.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.