Enrico Letta annonce son gouvernement, le Sénat et les marchés votent lundi

(ProfesseurForex.com) – Enrico Letta a prêté serment sur la constitution aujourd’hui, ainsi que ses 21 ministres. 7 femmes, un record, une moyenne d’age de 53 ans, 10 de moins que le gouvernement précédent. La passation de pouvoir avec Mario Monti a eu lieu au Palais Chigi où un franc tireur a tiré quelques cartouches sur les forces de l’ordre plus tôt dans la journée, blessant deux policiers dont un gravement.

A l’issue de deux mois de négociations, Luigi Bersani, celui qui a « remporté » les élections avec son parti démocrate, a explosé en vol, incapable de s’entendre avec Silvio Berlusconi, le grand vainqueur de ces élections. En effet, le cavaliere, inquiété dans plusieurs procès, revient au centre du pouvoir. La nomination de Annamaria Cancellieri, ancienne ministre de l’intérieur sous le gouvernement Monti, politiquement indépendante, ne laisse pas penser que cette dernière ne sera pas incorruptible. En apparence…

Les 21 nouveaux ministres de cette coalition (9 ministres du PD de gauche, 5 du PDL, 3 centristes et 4 technocrates) constituent un gouvernement hétérogène qui permet de douter de sa longévité et de sa capacité à parler d’une seule voix aux institutions Européennes…

Le porte parole des chef d’état Européen, Herman Van Rompuy, a d’ailleurs déjà salué le nouveau gouvernement, se disant impatient de recontrer Enrico Letta lors du prochain conseil Européen. Le le président du conseil Européen n’a pas oublié d’apporter « le soutien plein et entier des institutions européennes dans la poursuite des réformes que l’Italie a entreprises, nécessaires pour la croissance et l’emploi et respectueuses de finances publiques saines »…

Peut être qu’Enrico Letta a également eu la préférence de l’Europe… En effet, le nouveau chef d’état Italien est Europhile et n’a pas cédé concernant le ministère des finances que réclamait Silvio Berlusconi. Une pièce maîtresse qui lui aurait permis de mettre en œuvre ses promesses de campagne, notamment la fin et la restitution de la taxe habitation mis en place par le gouvernement Monti. La finance a finalement été confiée à Fabrizio Saccomani, directeur de la Banque d’Italie et proche de Mario Draghi, le patron de la BCE. C’est lui qui se rendra aux Eurogroupes, la réunion es grandes intrigues de la Zone Euro.

Le bras droit de Silvio Berlusconi et et chef du Peuple de la liberté (PDL, droite), sera vice-premier ministre et ministre de l’intérieur.

Comment vont réagir les marchés à la création laborieuse de ce gouvernement Bancal ? Nous le serons à l’ouverture du FOREX, en observant un éventuel Gap. En parvenant à garder le ministère des finances, Enrico Letta pourrait néanmoins avoir remporté le « vote des marchés », avant de convoquer les deux chambres du parlement pour le vote de confiance dès ce lundi. Une formalité probablement.

L’effet haussier sur la paire pourrait néanmoins être timide, en effet, nombreux sont ceux qui anticipent une baisse du taux directeur de la BCE ce jeudi. Une décision de politique monétaire qui pourrait peser lourd sur l’Euro face au billet vert ces prochains jours.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.