Forex – EUR/USD: Le support empêche les baissiers de reprendre la main

(ProfesseurForex.com) – La paire a faiblit aujourd’hui sur le forex, sans pour autant parvenir à aller tester le fameux seuil de 1.30 qui demeure inviolé depuis le 5 avril. Quelques déclarations sont venues rythmer la séance alors que le calendrier économique était quasiment vide.

Mais c’est la baisse qui l’a emporté, un sentiment qui domine depuis la correction brusque de mercredi dernier. En effet, le ministre des finances est de nouveau venu rappeler que le la gestion du cas chypriote serait désormais bel et bien la norme alors que le président de l’Eurogroupe avait laissé un froid lorsqu’il avait abondé dans ce sens il y a quelques semaines.

Les propos du gouverneur Asmussen sont également venu donner du grain à moudre aux baissiers en déclarant que l’inflation baissait de manière « assez significative ». Il n’en fallait pas plus pour que les traders interprète ces propos comme un feu vert pour un prochain abaissement du taux directeur, un événement qui serait bien entendu fortement baissier pour l’Euro sur le forex.

Eurostat publiait ensuite l’endettement par rapport au PIB des pays membres de la Zone Euro sans que cela n’est un grand impact, les marchés ayant déjà intégré ces chiffres dans les cours. Notons simplement que la dette de la Zone Euro a continué de progresser en 2012 mais que le déficit budgétaire s’est rétracté.

Après les gouverneurs de la BCE, c’était au tour de William Dudlay, gouverneur de la FED de NY de prendre la parole. Ce dernier a défendu le Quantitative Easing et a conseillé à l’Europe ne pas trop appuyer sur l’austérité au risque de ne plus créer de croissance. La paire EUR/USD stoppait sa chute dans le sillage de ces propos qui ne laissent pas vraiment espérer d’un arrêt du QE de si tôt.

Au niveau des statistiques US, notons le recul de l’indice d’activité de Chicago (qui jauge l’ensemble du pays) ainsi que de l’indice des ventes de logements neufs qui recule de 0.6 % d’un mois sur l’autre mais gagne plus de 10 % d’une année sur l’autre. Des statistiques qui viennent confirmer le manque de dynamisme récent de l’économie Américaine et qui ont également permis à la paire ne pas trop reculer.

Napolitano devrait se rendre devant le parlement Italien aujourd’hui où le projet de réforme qui pourrait satisfaire les partis politiques doit être présenté. Cela pourrait faire réagir les marchés si le président a réserve une surprise après avoir rempiler pour 7 ans à contre cœur.

D’un point de vue graphique, le support des 1.3030 joue son rôle et ne laisse pas passer pour l’instant le cross. Seul un cassure des 1.30 risque de donner le champ libre aux baissiers.

La paire évolue actuellement autour de 1.3040 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.