Forex – EUR/USD : L’ombre du premier ministre Italien plane sur l’Euro qui dévisse dans le sillage des pauvres indices PMI Allemands

(ProfesseurForex.com) – L’Euro a tenté de rebondir ce matin sur le forex, fort de l’appui du support des 1.3030 et du léger mieux au niveau de l’indice PMI Français mais la mauvaise nouvelle nous venant d’Allemagne a plombé la paire.

Les mauvais indices PMI Allemands ont jeté un froid ce matin, plus qu’à l’accoutumée. Plus qu’à l’accoutumée car de nombreux économistes se sont basés sur ces indices PMI (très bien corrélés à la croissance) pour prédire une rebond marqué de la croissance après le faux pas du dernier trimestre 2012. Au mois d’avril les indices PMI retournent dans le sens général de la Zone Euro, ce qui tue dans l’œuf les perspectives optimistes pour le premier semestre. En effet, les économistes jugent que ces indices PMI augurent d’une rebond éphémère de la croissance au premier trimestre. Une bien mauvaise nouvelle pour la Zone Euro étant donné que l’Allemagne reste la locomotive Européenne.

La paire enfonçait donc le support des 1.30 puis les 1.30 pour terminer son retrait sur le seuil de 1.2975. La brochette de mauvaises statistiques US permettait ensuite un léger rebond sans consistance qui aura eu lieu le mérite de voir que l’ancien support semble s’être désormais transformé en résistance.

Les statistiques US n’étaient pas très influentes mais mises bout à bout, elles ont réussi à créer un peu de volatilité et de peser sur le Dollar. Ces mauvais chiffres, notamment au niveau de l’indice manufacturier et des ventes au détail (indice redbook), viennent s’ajouter à la myriade de mauvais signes que nous observons outre-Atlantique depuis le mois de mars.

Cel donnait donc un peu de grain à moudre aux baissiers mais n’oublions pas que les traders forex restent pour l’instant focalisés sur l’Italie où le président Napolitano a lancé depuis ce matin des consultations en vue de tenter de trouver un gouvernement ainsi qu’un premier ministre à son pays.

Et après deux mois de vide politique, une éclaircie pourrait enfin percer le ciel politique transalpin. Le Peuple de la liberté (PDL), la formation de Silvio Berlusconi, a laissé en effet entendre mardi qu’elle n’était pas hostile par principe à la nomination éventuelle de Matteo Renzi, le maire de florence et étoile montante du centre gauche, au poste de président du Conseil italien.

Rappelons que Napolitano a promis de démissionner si les partis n’accordaient pas leur soutien au prochain gouvernement par défaut qui sera mis sur pied. Un scénario qui plongerait l’Italie dans l’incertitude et qui secouerait le Forex, à n’en pas douter (tout comme les taux périphériques qui pourraient de nouveau s’envoler). Les négociations devraient vraisemblablement continuer tout au long de la semaine avec potentiellement un nouveau gouvernement ce weekend. En étant optimiste…

D’un point de vue graphique, l’ancien support des 1.3030 fait désormais office de résistance et il semble toujours plus sage de privilégier la baisse tant l’incertitude demeure pour le moment de l’autre côté des Alpes.

La paire évolue actuellement autour de 1.3010 sur le Forex.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.