Les 5 comportements à proscrire qui peuvent faire de vous un trader forex perdant

(ProfesseurForex.com) – Beaucoup d’apprentis traders perdent de l’argent, c’est un fait. Mais plus que de malchance, les traders qui perdent de l’argent ont en général des comportements particuliers qui les mènent aux pertes financières.

Tour d’horizon des comportements à proscrire dans le trading sur le forex :

L’utilisation d’un levier excessif et de positions trop importantes

Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier est un adage boursier largement répandu. Sur les actions, il s’agit de ne pas constituer son portefeuille avec trop peu d’actions différentes, ou pire, ne miser que sur une seule société. Sur le forex, il s’agit de ne pas engager une trop grande part de sa marge sur une seule opération.

Malheureusement, beaucoup de traders débutants, attirés par la perspective de gros gains rapides, cèdent à la tentation d’engager une grosse part de leur capital sur une opération. En cas de succès, les gains sont effectivement importants, mais en cas d’échec, il ne reste au trader que peu de « munitions » pour se rattraper.

De notre côté, nous conseillons aux débutants de multiplier les opérations modestes, jusqu’à arriver à taux de réussite convenable, pour ensuite petit à petit augmenter la taille des opérations.

Le trading contre la tendance

« Trend is your friend » (la tendance est ton ami) disent les anglophones, et c’est particulièrement vrai lorsque l’on débute le trading, notamment sur le marché des devises.

Il est en effet assez facile de définir la tendance de fond d’une paire de devise, avec des connaissances techniques basiques, mais il est beaucoup plus difficile de savoir entrer dans la tendance exactement au bon moment.

Ces erreurs de timing peuvent être facilement corrigées d’elles mêmes si on s’en tient à trader dans le sens de la tendance. En effet, une opération de trading sur le forex avec un mauvais timing deviendra gagnante avec un peu de patience si on s’est positionné dans le sens de la tendance, puisque la tendance va finir par « reprendre ses droits ».

A l’inverse, si on se positionne à l’inverse de la tendance avec un mauvais timing, attendre ne fera que creuser les pertes…

ProfesseurForex.com conseille donc vivement aux débutants de s’en tenir au trading dans le sens de la tendance. Une fois que les débutants font moins d’erreurs de timing, il devient possible de s’autoriser des opérations de trading à contre tendance, mais toujours avec une prudence extrême et des stops de protection savamment étudiés !

Trader sans plan de trading

Un trader doit sans conteste avoir des connaissances techniques : Analyse graphique, indicateurs, etc… Mais il ne suffit pas de connaître ces techniques, encore faut-il savoir les appliquer, dans le bon ordre, et dans le cadre d’un plan de trading cohérent.

En deux mots, votre plan de trading est votre méthode pour prendre une décision sur le forex. Quels indicateurs utilisez-vous ? Dans quel ordre ? Quels sont vos critères d’entrée en position ? De sortie de position ?

Il est en effet primordial de coucher sur le papier le déroulement de votre prise de décision, de l’ouverture de votre graphique au positionnement des stops et des limites.

En effet, en procédant ainsi, vous pourrez faire des « réglages » au sein de votre plan de trading, en pouvant identifier ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, ce qui est impossible si on « papillonne » d’une technique à une autre sans les tester sur la longueur…

Trader sans stops et sans limites

Selon nous, une opération de trading peut se décomposer en trois parties : L’étude de tendance, le positionnement, et les objectifs (stop et limites).

Sans une bonne gestion des objectifs, l’opération de trading n’est donc pas complète.

Avec l’expérience, et en étudiant différents profils de traders, on se rend compte qu’une même opération peu déboucher sur un gros gains chez une personne, et sur grosse perte chez une autre, avec pour seule différence les objectifs (stops et limites).

Il est donc primordial de savoir positionner ses stops et ses limites sur le forex, et de s’y tenir. Les débutants se concentrent souvent sur l’obtention de signaux de trading, mais il ne faut jamais oublier qu’un bon signal ne sert pas à grand chose si l’opération qui en découle est mal gérée…

Faire du scalping dès le début de son activité de trader forex

Le scalping consiste à effectuer un grand nombre d’opérations à très court terme, en visant des gains très modestes mais très nombreux.

C’est sans conteste une technique à réserver aux traders expérimentés, notamment parce que l’horizon de temps d’une opération de scalping vous oblige à avoir une analyse du marché presque instinctive. Avec le scalping, vous n’avez pas le temps de réfléchir (et c’est particulièrement vrai sur le marché du forex), il faut maitriser sur le bout des doigts les techniques utilisées, ne pas hésiter, ni à entrer ni à sortir de position.

Psychologiquement, c’est une activité par ailleurs ultra stressante.

Les débutants, qui ont souvent en tête l’image du trader hyperactif qui gesticule dans tous les sens et qui passe des centaines d’opérations par jour, sont souvent tentés de suivre cette voie, qui paraît grisante. Certes, le scalping sur le forex est effectivement une activité grisante, mais avant de sprinter, mieux vaut savoir marcher, puis ensuite apprendre à courir…

Le scalping n’est donc pas fondamentalement à déconseiller, mais doit être réservé aux traders d’expérience, qui ont déjà fait leurs preuves sur des horizons de temps plus longs.

Il existe d’autres biais qui pourront vous mener à votre perte (vos pertes!) sur le forex, mais si vous évitez ceux-ci, vous partirez déjà avec une bonne base. En effet, avant d’apprendre à gagner, il faut apprendre à ne pas perdre, et la nuance est moins ténue qu’il n’y paraît… !

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.