BoE : Statu quo monétaire en vue grâce au rebond de la croissance du premier trimestre

(ProfesseurForex.com) – Après la BCE qui a réduit deux de ses taux directeurs la semaine passée et la FED qui a laissé sa politique monétaire inchangée (tout en soulignant que selon l’évolution de la conjoncture économique une baisse ou une augmentation du QE serait envisagée…), c’est au tour de la BoE d’entrer en piste.

La croissance supérieure aux anticipations pour le premier trimestre (+0.3 % T/T et +0.6 % Y/Y, permettant à l’économie britannique d’échapper de justesse à une troisième récession depuis le début de la crise) ne met pas la pression sur la BoE pour agir. Elle pourra attendre l’arrivée à sa tête de son nouveau gouverneur, Mark Carney (actuel gouverneur de la BoC) au mois de juillet.

Rappelons que lors de sa dernière réunion (3 et 4 avril), les gouverneurs de la banque centrale britannique avaient maintenu à 375 milliards de livres sterling le montant total de son QE, tout en décidant, à l’unanimité, de conserver son taux directeur à 0,50% auquel il est fixé depuis mars 2009.

Pour le troisième mois consécutif, les gouverneurs Mervyn King, Paul Fisher et David Miles avaient toutefois voté en faveur d’un nouveau round de QE (Quantitative Easing, programme de rachat d’actifs). Trouvez ici le résumé des précédents votes.

Notons que la prolongation du FLS (Funding for Lending), mis en place l’année passée a permis de se passer dans l’immédiat d’un nouveau round de QE que les marchés attendent avec impatience…

Mais l’inflation semble se stabiliser (2.8 % y/y), ce qui pourrait inciter quelques gouverneurs récalcitrants à voter en faveur d’une tranche de 25 milliards de Livres Sterling.

Mais dans l’ensemble, les économistes tablent tout de même sur un statu quo monétaire, au moins jusqu’à l’arrivée du Canadien Mark Carney…

Nous tablons également que un statu quo monétaire mais comme à l’accoutumée, nous ne sommes à l’abri de rien. Et état donné que le consensus est largement partagé, il est probable qu’un statu quo ne fasse pas énormément monter la paire GBP/USD.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.