Comment la FED pourrait ruiner votre été

(ProfesseurForex.com) – Le président de la FED Ben Bernanke a clairement déclaré la semaine passée durant son témoignage devant le congrès Américain que la banque centrale pourrait très bien ajuster son QE plus tôt qu’anticipé. Cela signifie que les stimulus monétaires (85 Mds par mois) serait revus à la baisse si la reprise Américaine se confirme au cours des deuxième et troisième trimestre.

Résultat : Suite à cette annonce fracassante (quelques gouverneurs avaient néanmoins préparé le terrain lors des semaines précédentes), les taux d’emprunt Américains sont remonté (au-dessus de 2 % pour le 10 ans Américain), les bourses ont reculé et le Dollar s’est renforcé sur le forex.

Tout cela veut dire que les vagues pourraient ne pas être que sur la plage cet été…

En effet, la FED pourrait lancer les grandes manœuvres d’ici une petite poignée de mois et se doit donc de préparer les marchés à cette éventualité.

Nous aurons deux réunions du FOMC au mois de juin (18-19) ainsi qu’en Juillet (30-31). Les minutes de la FED seront également publiées dans la foulée (3 semaines plus tard).

Que regarde la FED pour juger si le QE mérite d’être diminué ?

Rappelons que la FED a un dual mandat qui l’oblige à maîtriser l’inflation et assurer une croissance qui permet de garder le taux de chômage bas. Ainsi, en plus des réunions de la FED, il faudra regarder de près les chiffres de l’inflation et du chômage (l’objectif de la FED est d’atteindre un taux de chômage de 6.5 %, le QE ne devrait pas être arrêté tant que nous n’aurons pas atteint ce niveau).

Les NFP (créations D’emplois) sont supérieurs à 200 k/mois en moyenne sur les 6 derniers mois mais sont redescendus en-dessous de ces niveaux depuis deux mois. Certains gouverneurs de la FED comme Charles Evans (FED Chicago) veulent que les NFP restent au-dessus de 200 K par mois avant d’ajuster le QE à la baisse.

Concernant l’inflation, cette dernière s’est inscrite à 1 % au mois de mars, largement en-dessous du seuil 2%-2.5% que certains gouverneurs souhaitent atteindre. Les chiffres d’inflation du mois d’avril seront publiées le 31 mai.

Il y a d’autres questions à se poser. Un successeur à Ben Bernanke va-t-il émerger, que nous réserve le rendez-vous annuel des banquiers centraux à Jackson Hole en août  organisé par la FED ?

Un nouveau président de la FED en janvier ?

L’actuelle vice-présidente Janet Yellen, est pressenti pour remplacer Ben Bernanke mais ce dernier a pour l’instant été plutôt discret quant à sa position sur la question. Son deuxième mandat expire en janvier 2014.

Ben Bernanke a déjà annoncé qu’il ne participerait pas au meeting Annuel des banquiers centraux à Jackson Hole (problème d’agenda…). Cela laisse penser qu’aucune nouvelle majeure n’interviendra, ou pas. En effet, son potentiel héritier pourrait en profiter pour parader devant tout le gratin bancaire mondial et donner un os à ronger aux marchés.

Rappel des dernières informations des réunions de la FED :

La dernière réunion du FMOC a eu lieu le 30 avril et le 1er mai, et les « minutes » de cette réunion (=le procès-verbal des réunions régulières du FOMC) ont été publiés le 22 mai (source: Federal Reserve : May 22, 2013 – Minutes of the Federal Open Market Committee)

Sur les douze membres votants du comité, 11 ont voté pour la poursuite du QE3, et donc une seule personne a voté contre (Esther L. George, présidente de la Federal Reserve de Kansas City). Mais si l’on regarde attentivement les différents « minutes » depuis le début de l’année, on voit tout de même quelques dissensions apparaître au sein de membres en ce qui concerne le moment de l’arrêt du QE3 et la stratégie de sortie

Hawk : En faveur d’une politique plus restrictive

Dove : En faveur d’une politique monétaire accommodante

Un très bel article les débutants qui veulent bien comprendre le QE

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.