EUR/USD : L’Euro efface ses pertes, toutes les explications dans notre analyse quotidienne

(ProfesseurForex.com) – Les prises de bénéfices, les indices PMI Allemands et Français, le regain de force du Yen face au Dollar, le ralentissement Chinois au mois de mai peut être déjà une certaine distance prise par les traders quant au discours de Ben Bernanke ont forcé le Dollar a abandonner du terrain après le rallye de la veille.

D’autres statistiques sont venues émailler la journée comme l’indice PMI Américain qui a légèrement progressé ou encore la confiance des consommateurs de la Zone Euro qui remonte à un plus haut de 10 mois, tout en restant en zone rouge, bien en-dessous de sa moyenne de long terme.

Du côté du marché immobilier notons la hausse des prix ainsi que l’augmentation de 2.3 % m/m au mois d’avril des ventes de logements neufs.

Nous avons même eu une hausse de l’indice manufacturier du Kansas qui remonte de -5 à 2, en zone d’expansion, une chose rare ces derniers temps en ce qui concerne les indices manufacturiers au Etats-Unis.

En somme, nous avons eu beaucoup de statistiques Américaines qui auraient du permettre aux baissiers d’en remettre une couche sur le forex en profitant du rebond offert par les indices PMI Européen du matin.

Mais il n’en a rien été car chacun sait désormais que la FED commencera à envisager peut être une baisse de son QE d’ici plusieurs mois et que de toute façon il s’agira d’ajustement par petites touches, ce qui signifit que le QE ne se terminera probablement pas avant 2015…

Le discours de Mario Draghi à Londres incite également les traders à la prudence car rappelons qu’il y a un peu mois d’un an, Mario Draghi tenait également un Discours à Londres avec sa fameuse réplique « La BCE agira pour en finir avec la crise et croyez moi, ça suffira »… Le programme OMT était validé dans la foulée sous les foudres de l’Allemagne. Un programme qui fait pour l’instant d’arme de dissuasion puisqu’il n’a pas encore été utilisé…

D’un point de vue graphique, la paire est bien partie pour rejoindre les 1.30, le plus haut de la veille, si le président de la FED donne un os à ronger aux haussiers.

La paire évolue actuellement autour de des 1.2950 sur le forex, une résistance qui avait déjà eu son effet la veille.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.