EUR/USD : L’Euro reprend des couleurs sur le forex, dans le sillage de la paire USD/JPY et des indices PMI

(ProfesseurForex.com) – La Chine a déclenché un rallye baissier sur les bourses Asiatiques suite à au retour en zone de contraction de l’indice PMI manufacturier Chinois au mois de mai. Nikkei-225 -4,13% / Topix -4,32% / Hong Kong -2,14% / Taiwan -1,87% / Séoul -0,90% / Singapour -0,72% / Shanghaï -0,17% / Sydney -1,84%.

Cette chute a déclenché des prises de bénéfices massives, et notamment sur la paire USD/JPY qui a entièrement corrigé la hausse de la veille post Bernanke. En effet, le Yen s’est renforcé car l’on observe une corrélation inverse entre le Yen et la bourse asiatique depuis que la BoJ a sorti le « bazooka ».

Ce recul abrupte du Dollar face au Yen a entrainé les autres devises dans son sillage, l’EUR/USD reprenant le chemin de la hausse, bien aidé par les indices PMI manufacturiers Allemands et Français qui ressortent en hausse mais restent tout de même en zone de contraction.

La non révision des « bons » chiffres de croissance en Angleterre a ensuite permis à la Livre de regagner du terrain sur le Dollar, ce qui participait également à la bonne tenue de l’Euro sur le forex ce matin.

La hausse des taux d’emprunt Espagnols n’a pas immédiatement pesé sur la paire mais a probablement participé au ralentissement de la progression de l’Euro. Les taux à 3 et 5 ans sont tous deux remontés de 0.2 % pour s’afficher à 2.44 % et 3 % respectivement.

Les propos de Bullard ont eux peut être un peu plus pesé sur la tendance baissière du Dollar que l’on observe partout sur le forex aujourd’hui. En effet, le gouverneur membre du FOMC (FED) a déclaré ce matin que l’instauration d’un taux de rémunération des dépôts négatif aurait probablement un impact mineur, laissant entendre que la FED n’est pas intéressée par cet outil de politique monétaire alors que la BCE semble au contraire s’y intéresser.

Un autre gouverneur a également pris la parole ce matin, Mr Nowotny, président de la FED Autrichienne. Ce dernier a déclaré que la croissance de la Zone Euro sera probablement pire que ce qu’anticipe la commission Européenne…

Suite à ces propos, la paire EUR/USD fait donc une pause de mi-journée sur le forex en attendant la salve de statistiques Américaines à commencer par les chiffres hebdomadaires du chômage à 14h30 qui pourraient créer une forte volatilité.

D’un point de vue graphique, la paire s’est arrêtée peu avant les 50 % des retracement de Fibonacci de la baisse de la veille. Si ce seuil est enfoncé après certaines statistiques Américaines, nous pourrons potentiellement tabler sur un rebond jusqu’aux 1.2950. En cas de bonnes statistiques US, la paire pourrait retourner tester ses plus bas.

La paire évolue actuellement autour de 1.2880 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.