Forex – EUR/USD: Après un rallye en première partie de journée, l’euro s’écroule et annule ses gains du jour

(ProfesseurForex.com) – L’EUR/USD poursuivait sa hausse dans une première partie de journée, marquant un sommet à 1,3242 en milieu d’après-midi, avant d’annuler la quasi totalité de ses gains du jour, revenant s’établir sous les 1,32 sur le forex à l’heure de clôture des marchés européens.

Ce matin, la devise progressait sur rien de bien concret, en l’absence de statistiques et sans déclarations importantes. On pouvait toutefois supposer que certaines spéculations sur un statut quo de la BCE pour sa réunion de demain, que nous soupçonnions déjà hier (alors que la plupart s’attendent à une baisse de taux), ont pu profiter à l’euro.

La hausse s’accentuait ensuite avec la publication du rapport ADP sur l’emploi privé aux Etats-Unis, qui s’est révélé décevant, avec seulement 119.000 emplois créés au mois d’avril, contre 150.000 anticipé par les économistes.

Dans ce contexte, l’euro (qui était déjà passé au-dessus des 1,32 peu avant) s’envolait vers un sommet à 1,3242. Le seuil psychologique des 1,3250 n’a donc pas été testé, ce qui peut se comprendre dans la mesure où deux évènements majeurs vont avoir lieu ce soir et demain après-midi, avec la réunion mensuelle de la Fed et celle de la BCE.

L’euro entamait donc ensuite une correction sur le forex, qui a un temps été stoppée par le seuil psychologique des 1,32, que l’on pouvait alors supposer être devenu support, après avoir été résistance.

Cependant, ce seuil n’a pas résisté aux publications de 16h. On rappellera en effet que deux statistiques américaines importantes ont été publiées, avec l’indice ISM manufacturier et les dépenses en construction.

La première s’est révélée très nettement inférieure aux attentes, en baisse de 1,7%, contre +0,7% anticipé, tandis que la seconde dépassait légèrement le consensus, à 50,7 points contre 50,6 anticipé.

A priori, l’indice ISM manufacturier est plus influent que les dépenses en construction, et on pouvait donc supposer que c’est en raison de l’ISM que l’euro chutait après 16h. Cependant, l’écart minime avec le consensus semblait trop faible pour justifier l’ampleur la chute observée sur EUR/USD sur le forex.

On peut alors émettre une autre hypothèse : Les désastreuses dépenses en construction ont pesé sur le moral du marché, qui a par conséquent eu une réaction de protection, abandonnant paradoxalement l’euro (actif spéculatif) pour se réfugier sur le dollar (valeur refuge). Mais cette hypothèse peut elle aussi être réfutée, puisque moins de deux heures plus tôt, une autre statistique américaine décevante (le rapport ADP) soutenait l’euro…

On peut aussi relever une déclaration de S&P, à peu près simultanée aux statistiques citées plus haut, qui a annoncé s’attendre à une croissance de 2,7% cette année aux Etats-Unis, alors que le gouvernement n’anticipe qu’une hausse du PIB de 2,3%. Il est en effet toujours très rassurant de voir une agence de notation se révéler plus optimiste qu’un gouvernement, et cette annonce a pu par conséquent faire pencher la balance en faveur du billet vert.

Quoi qu’il en soit, l’accélération baissière d’après 16h se poursuit actuellement, et l’euro est proche d’annuler la totalité de ses gains du jour (si on se base sur un début de session européenne autour de 8h30, où la devise cotait à 1,3170).

D’un point de vue graphique, la tendance de fond visible en données horaires reste toutefois haussière, ce qui restera pour l’instant le cas tant que EUR/USD parvient à conserver les 1,3150.

Sous les 1,3150, on trouvera le support des 1,3130, puis 1,3100-10. C’est sous ce dernier seuil que la tendance pourrait être de nouveau qualifiée de baissière.

A la hausse, on trouve donc de nouveau sur le chemin de la devise le seuil psychologique des 1,3200, puis le seuil des 1,3250 que les traders forex ne se sont pas risqués à tester aujourd’hui.

On rappellera pour finir que le marché surveillera ce soir les conclusions de la réunion mensuelle de la Fed, à 20h, avec de possibles conséquences sur l’EUR/USD.

Actuellement, la paire EUR/USD évolue autour de 1,3185 sur le marché des changes.

Graphique 1h


Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.