Forex – EUR/USD : La paire chute suite aux bonnes statistiques Américaines mais trouve un support sur les 1.2850

(ProfesseurForex.com) – Après une matinée d’abord baissière puis haussière grâce au support des 1.29, l’EUR/USD a dévissé dans le sillage de bonne statistiques Américaines et d’autre un peu meilleures qu’au mois d’avril.

Ce matin ma confiance des consommateurs au plus bas depuis le début de la crise en France tiré la paire vers le bas avant que le support des 1.29 ne donne une opportunité aux haussiers de se placer idéalement avant les statistiques Américaines qui allaient sceller la tendance du jour.

L’indice des prix des 20 plus grandes agglomérations Américaines calculé par S&P continuait sa remontée, s’affichant en hausse pour le quatorzième mois d’affilée à +10.9 % d’une année sur l’autre contre 9.3 % le mois précédent. Le marché immobilier Américain reprend des couleurs et donne du grain à moudre à ceux qui tablent sur une diminution prochaine du QE (45 Mds injectés chaque mois dans des actifs adossés au marché immobilier). Notons que les prix sont toujours 20 % en-dessous du niveau d’avant crise des subprimes. Si la reprise doit se confirmer aux États-Unis, cela passe par une continuation de cette tendance.

Le Dollar se renforçait donc mais les traders attendaient la confiances des consommateurs Américains pour ajuster leurs positions sur le forex. 76.2 contre 69 le mois précédent, l’indice remonte au plus haut depuis début 2008, laissant penser que les inquiétudes liés au Fiscal Cliff sont derrière nous. Méfiance toutefois car de nombreux gouverneurs de la FED continuent de s’inquiéter de son potentiel impact sur la croissance cette année.

Le Dollar entamait donc sa remontée et le cross EUR/USD plongeait sur le forex, annihilant les gains réalisés en fin de semaine dernière malgré les propos de Ben Bernanke concernant la stratégie de sortie du QE devant le Congrès Américain.

Notons également les propos de Christian Noyer ce matin, plus flatteurs pour la France et qui laisse entrevoir des décisions difficiles à venir pour résorber le déficit. Des mesures qui pèseront forcement sur la croissance déjà absente dans l’hexagone. D’autre part, les fameux taux négatifs qui font beaucoup parler ces derniers temps,  ne sont pas appropriés selon le gouverneur.

Le scénario d’aujourd’hui doit nous rappeler qu’étant donné la nouvelle donne au sein de la FED (dont les membres restent pour l’instant très prudents quant à la diminution du QE), toutes les bonnes statistiques Américaines (inflation, emploi, marché immobilier confiance etc..) risquent de profiter au Dollar plus qu’à l’accoutumée.

D’un point de vue graphique, les traders hésitent à aller chercher les derniers plus bas en date et nous assistons à une correction haussière à l’heure ou nous écrivons ces lignes. Le support des 1.2850 semble pour l’instant faire office de support.

La paire évolue actuellement autour de 1.2875 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.