Forex – EUR/USD: Les 3 raisons qui expliquent pourquoi la paire a réagit si violemment au chômage américain

(ProfesseurForex.com) – La paire EUR/USD a réagit extrêmement violemment aux très bons chiffres du chômage et l’emploi américains publiés à 14h30, et ce pour plusieurs raisons autres que la simple « récompense » reçue par le dollar suite à une statistique américaine satisfaisante.

Les raisons de la réaction de l’EUR/USD aux chiffres du chômage américain :

L’écart avec le rapport ADP publié plus tôt cette semaine

Le rapport ADP publié mercredi avait fait état de 119.000 créations d’emplois dans le secteur privé au mois d’avril, alors que le consensus anticipait 150.000 créations de postes.

Le rapport ADP et le rapport NFP publié aujourd’hui sont toujours publiés la même semaine, et vont généralement dans le même sens. Les traders forex s’attendaient donc à un rapport sur le chômage US décevant, ce qui était loin d’être le cas, avec 176.000 créations de postes, contre 145.000 anticipé, pour un taux de chômage qui baisse de 7,6% à 7,5%.

Les chiffres publiés aujourd’hui ont donc surpris la majorité des traders, accentuant ainsi leur impact positif sur le dollar, et donc négatif sur EUR/USD.

Des données qui vont dans le sens d’un resserrement de la politique monétaire de la Fed

Depuis plusieurs mois, la Fed a annoncé qu’elle se baserait essentiellement sur le marché de l’emploi pour évaluer le bon moment pour resserrer sa politique monétaire, annonçant ouvertement la cible des 6,5% de chômage pour commencer à agir.

Les chiffres publiés aujourd’hui vont donc dans le sens d’un resserrement monétaire aux Etats-Unis, peut-être plus tôt que ce que la plupart avaient anticipé.

Rappelons que globalement, une politique monétaire souple fait défaut à la devise concernée, tandis qu’une politique monétaire stricte lui profite. Par conséquent, c’est aussi la perspective de voir la Fed resserrer sa politique monétaire qui a profité au dollar et pénalisé EUR/USD sur le forex aujourd’hui.

Une très forte révision en hausse des chiffres du mois précédent

Non seulement les chiffres du mois d’avril se sont révélés excellents, mais ceux du mois de mars ont été très fortement révisés en hausse, avec finalement 138.000 créations d’emploi, contre 88.000 annoncé le mois dernier, faisant des chiffres publiés aujourd’hui une nouvelle doublement bonne, ce qui a tout naturellement renforcé l’impact négatif de cette publication sur la paire EUR/USD.

Impact du rapport mensuel sur le chômage US sur EUR/USD (graphique 5M)


Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.