Forex – EUR/USD : Les traders attendent l’ouverture de Wall Street pour donner une tendance au forex

(ProfesseurForex.com) – Le record de l’excédent de la commerciale de la Zone Euro n’a pas suffit à faire changer de camp les traders qui maintiennent la paire EUR/USD sous pression sur le forex.

+22.9 Mds d’Euros (non désaisonnalisée) au mois de mars. Il s’agit d’un record qui n’a pas vraiment été salué comme il se doit sur le marché des changes, laissant penser qu’il va être difficile d’inverser la tendance actuelle. Mais soulignons toutefois que si l’on se penche de plus près sur cette balance commerciale, on observe que c’est surtout grâce au recul des importations qu’est dû cet excédent plutôt flatteur. Un excédent auquel a largement contribué l’Allemagne qui engrange un surplus de plus de 30 Mds. La France engrange à contrario au premier trimestre un déficit de 15.3 Mds…

Des propos de la part du gouverneur Plosser, qui n’a pas de droit de vote au sein du FOMC, ont également pesé sur l’Euro. En effet, le gouverneur surfe sur l’air du temps et plaide pour un arrêt du soutien de la FED au marché immobilier via ses injections mensuelles de 45 Mds $. Il souhaite également, étant donné que le marché de l’emploi s’améliore, que la totalité du QE (85 Mds/mois) soit arrêté en fin d’année.

Rappelons que Ben Bernanke s’est exprimé vendredi dans le cadre de la conférence annuelle sur les structures bancaires et les systèmes de compensation financière organisée par la Réserve fédérale de Chicago et qu’il a rappelé que « quatre ans après la phase la plus intense de la crise financière, son héritage reste ». Ben Bernanke s’est dit très attentif aux risques croissants de bulles financières (Le Bilan de la FED a triplé depuis le début de la crise…). La FED retourne doucement sa veste, et cela pèse indubitablement sur l’ Euro depuis de longues semaines.

Nous aurons d’autres gouverneurs qui prendront la parole cet après-midi, notamment deux membres du FOMC ayant un droit de vote, Mme Raskin et Mr Rosengren, deux gouverneurs ouvertement en faveur de la politique accommodante de la FED. Leurs propos pourraient donc être baissiers pour le Dollar.

Nous serons également attentifs aux chiffres d’inflation. Une hausse pourrait être perçu comme un nouveau signal allant dans le sens d’un resserrement monétaire en fin d’année et donc haussier pour le Dollar.

L’indice manufacturier de la FED de Philadelphie et les chiffres de l’immobilier auront aussi leur impact sur le forex.

D’un point de vue graphique, la paire a très peu évolué depuis l’ouverture des marchés Européens. La volatilité devrait néanmoins être au rendez-vous cet après-midi étant donné le calendrier économique fourni.

La paire évolue actuellement autour de 1.2860 sur le forex.

  • Graphique horaire (4h)

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.