Forex – EUR/USD : L’Euro a toutes les peines du monde à rebondir malgré la salve de mauvaises statistiques US

(ProfesseurForex.com) – Les traders sont restés neutres ce matin, préférant attendre la salve de statistiques Américaines qui permettront finalement à l’Euro de remonter face au Dollar dans une volatilité toutefois plutôt faible compte tenu de l’ampleur des mauvais chiffres publiés.

Ce matin le record de l’excédent commercial de la Zone Euro laissait les cambistes de marbre sur le marché des devises, tout comme l’inflation qui, hors alimentation et énergie, recule tout de même significativement à 1 % contre 1.5 % le mois passé (cela pourrait inciter la BCE à assouplir davantage sa politique monétaire).

La volatilité émergeait finalement à 14h30, lors de la publication des statistiques Américaines. Une brochette de chiffres aussi mauvais qu’hier qui forceront le Dollar à se rétracter face à toutes les paires majeures.

-L’inflation continue de reculer (ce qui ne nous rapproche pas de l’arrêt du QE)

-Les revendications chômage ont effacé tous les gains du mois passé en remontant à 360 K (cela ne nous rapproche pas non plus de la fin du QE étant donné que la FED a lié le sort de ce dernier à l’emploi)

-Les mises en construction reculent de près de 16.5 % alors que les délivrances de permis de construire progressent de 14 % (des chiffres mitigés qui permettent de douter de la solidité de la reprise immobilière sur laquelle de nombreux économistes basent leurs scénario de reprise économique globale)

-L’indice manufacturier de Philadelphie retombe en zone de contraction (si l’emploi se porte mieux outre Atlantique, le secteur industriel reste à la peine et détruit des emplois)

D’autre part, notons que Rosengren (FED membre votant du FOMC) a déclaré que la politique monétaire de la FED était actuellement appropriée. Raskin qui s’exprime à 18h30 devrait tenir le même langage.

Logiquement, le Dollar a donc reculé, laissant l’Euro légèrement respirer tout comme la Livre Sterling, qui a davantage profité des mauvaises statistiques US.

D’un point de vue graphique, le seuil des 1.30 garde son pouvoir magnétique mais le mouvement a été poussif, n’augurant pas vraiment d’un réel retournement de tendance à la hausse, pour le moment… La paire GBP/USD semble être le précurseur des mouvements sur le forex et est donc à surveiller de près pour anticiper les mouvements sur les autres paires par corrélation.

La paire évolue actuellement autour de 1.30 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.