L’avis des banques – EUR : Est-ce que la BCE peut encore surprendre, selon Merrill Lynch

(ProfesseurForex.com) – Après que la BCE renverser la vapeur la première fois avec le Programme de Rachats d’Actifs, et encore plus lors du programme OMT, peut-elle continuer à prendre une décision critique pour la croissance ?

A cet effet, Merrill Lynch estime que la BCE avoir recours à une politique non conventionnelles et avoir le soutien politique lors du sommet Européen.

« Nous voyons trois options possibles :

1) : Une orientation tournée vers l’expansion monétaire.

2) : Une augmentation du bilan de la BCE

3) : Une proposition concernant l’E-TARP/E-TALF

De notre point de vue, une approche en trois étapes serait bénéfique :

1) : Un audit suivi d’une recapitalisation des banques afin de restaurer la confiance des marchés concernant leurs bilans (le moment de l’E-TARP, moment possible où la BCE deviendra le superviseur unique).

2) : l’établissement d’un système dans toute la Zone Euro pour les emprunts afin de faciliter leur liquidité et sécurisation.

3) : Le soutien d’une nouvelle sécurisation de la croissance des emprunts à travers des garanties, le processus permettant le désendettement le cas échéant.

Au de-là de tout ceci, la BCE devra intervenir de façon plus influente, une décision en faveur de la facilitation du crédit serait plus désirable. De notre point de vue, cela est préférable à faire passer le dtaux de rémunération des dépôts en zone négative, ce qui n’aurait qu’un impact marginal. La facilitation du crédit requerrait un engagement politique, ce qui pourrait être sécuriser lors du sommet européen en Juin. »

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.