L’avis des banques – EUR/USD : Citigroup estime qu’il devient de plus en plus probable que la BCE fasse passer le taux de rémunération des dépôts en zone négative, ce qui pèsera sur l’euro sur le forex

(ProfesseurForex.com) –  En vue de la réunion de la BCE le 6 Juin, les investisseurs se concentreront sur le débat actuel d’un possible taux de rémunération des dépôts négatif.

A ce titre, Citigroup estime que même s’il est peu probable que cette mesure soit mise en œuvre la semaine prochaine, les attentes du marché concernant un tel taux pourraient peser sur l’euro durant ce laps de temps.

De plus, la banque souligne qu’un taux de rémunération des dépôts négatif entraine une augmentation de la divergence entre le bilan en réduction de la BCE et les opérations de rachats d’actifs à durée indéterminée de la Fed ne seront plus un facteur positif pour la paire.

« Une contraction plus nette du bilan de la BCE pourrait aller de pair avec un euro plus faible du fait que cela signalerait des inquiétudes grandissantes concernant les pertes des banques liées aux taux pénalités appliqués à leurs réserves en excès dans les mois à venir. »

Au vu de ces éléments, la banque estime que les investisseurs devraient commencer à se concentrer sur l’évolution des excès de réserves des banques en Zone Euro (particulièrement celles détenues par les banques du cœur de la Zone Euro) comme un moteur important de la plausibilité de mise en œuvre d’un taux de rémunération des dépôts négatif, et donc une dépréciation de l’EUR/USD.

« Avec ces données en tête, on peut également mettre en relief que la corrélation entre la taille du bilan de la BCE et celui de la Fed et le cours de l’EUR/USD pourrait même devenir négative dans les mois à venir. »

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.