L’avis des banques – EUR/USD : Les facteurs qui comptent et ne comptent pas à l’issue de la réunion de la BCE selon Deutsche Bank

(ProfesseurForex.com) – En commençant par le facteur le plus récent, Deutsche Bank n’estime pas que le dégonflement en cours des taux obligataires de la périphérie de la Zone Euro importe.

« Premièrement, la plupart des flux entrants de capitaux dans la périphérie viennent de cette même Zone Euro. Deuxièmement, le risque de redénomination est proche d’être totalement intégré dans le cours selon nos modèles. »

La banque n’estime également pas que l’abaissement du taux directeur ait une quelconque importance.

« Cela encourage le carry trade dans un sens et décourage les remboursements en avance dans l’autre. Cela plafonne également le potentiel de hausse de l’EONIA, réduisant les probabilités d’une réduction supplémentaire du bilan de la BCE. »

Selon Deutsche Bank, le facteur important vraiment est le risque de désinflation et la réponse de la BCE en conséquence au cours des prochains mois.

« Les réponses potentielles pourraient être observées sous forme d’orientation verbale comme hier lorsque Mario Draghi a exprimé la possibilité d’appliquer des taux d’intérêts négatifs et avec le marché établissant un cours tenant compte d’une probabilité de taux zéro, il semble que ces éléments penchent en faveur d’une BCE plus souple en matière monétaire au cours des prochains mois. »

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.