Fed : La Réserve Fédérale prévient que la fin du QE n’a pas encore sonné, le forex réagit avec violence. Explications et analyse

(ProfesseurForex.com) – Le 19 juin dernier, Ben Bernanke avait soufflé un vent de panique sur les marchés, en prévenant de l’intention de la Fed de réduire ses achats d’actifs (QE). Ces annonces avaient en effet été fortement haussières pour le dollar, et avaient entrainé l’EUR/USD dans une chute.

Cependant, selon les minutes de la Fed publiées hier soir et surtout selon les propos tenus par Ben Bernanke dans un discours prononcé à 22h10, il semblerait que cette idée ne fasse pas l’unanimitié au sein de la Fed, et que la fin du QE ne soit finalement pas si proche que ce que l’on pensait encore il y a quelques jours…

Dans ce contexte, la réaction du forex, et notamment des 4 paires majeures a été très violente hier soir, avec de fortes hausses pour EUR/USD et GBP/USD, et de fortes baisses pour USD/JPY et USD/CHF.

Les minutes de la Fed

En effet, selon les minutes de la Fed, seulement environ la moitié des 19 membres du Comité de Politique Monétaire de la réserve fédérale se sont ainsi prononcés en faveur de la fin du QE3 d’ici la fin de l’année. Plusieurs autres membres ont estimé que ces achats d’actifs seraient probablement encore nécessaires en 2014.

Ils estiment en effet que le programme d’achat d’actifs a été efficace pour soutenir la reprise économique, que les bénéfices continuent à dépasser les coûts, et que la poursuite du QE3 est nécessaire pour parvenir à une amélioration substantielle des perspectives sur le marché du travail.

A l’inverse, quelques-uns des membres se sont prononcés pour un arrêt immédiat des achats d’actifs..

Rappelons que le 19 juin, Ben Bernanke a déclaré que la FED pourrait commencer à réduire son programme d’achat d’obligations plus tard cette année et y mettre fin complètement à la mi-2014.

L’étude des minutes de la Fed montre donc que le calendrier de réduction du QE reste flou, et que tous les membres de la Fed ne sont pas tous du même avis, ce qui jette le doute sur ce qui va advenir du QE à court terme, alors que il y a quelques jours encore, la plupart des investisseurs tablaient avec une quasi certitude pour une réduction à partir de mois de septembre.

Dans ce contexte, le dollar s’était renforcé hier soir, mais ce n’est rien à côté de la réaction du marché face au discours de Ben Bernanke, qui a eu lieu plus tard à 22h10.

Le discours de Ben Bernanke

C’est en effet le discours de Ben Bernake qui a généré le plus de volatilité hier, bien que les minutes de la Fed aient « préparé le terrain » de la violenté réaction des traders face aux propos de Bernanke.

Le patron de la Fed a en effet déclaré que les deux mandats de la Fed (emploi et inflation) appellent pour l’instant au maintient d’une politique monétaire accommodante.

Il a aussi reconnu que le niveau actuel du taux de chômage dénote une faiblesse du marché de l’emploi, montrant ainsi que la Fed ne se focalise pas uniquement sur le niveau des créations d’emploi (qui sont satisfaisantes depuis deux mois).

Bernanke a aussi rappelé que la réduction du QE ne signera pas le début du resserrement monétaire aux Etats-Unis, et que les taux resteront bas longtemps après que le QE ait été arrêté. Toujours au sujet du taux, Bernanke s’est voulu rassurant, en rappelant que l’objectif de chômage de 6,5% annoncé pour le relèvement du taux directeur n’induira pas un relèvement automatique du taux directeur lorsqu’il sera atteint.

En conclusion

Pour faire le point sur les raison des violents mouvements du forex hier soir en quelques mots, on peut souligner les idées suivantes :

*Les Minutes de la Fed ont montré des dissensions au sein du FOMC sur le moment opprtun pour réduire le QE, alors que les traders pensaient que la plupart des membres de la Fed envisageaient une réduction du QE dès septembre.

*Bernanke a nuancé les récents chiffres du chômage US satisfaisants, en estimant qu’il fallait encore que la situation s’améliore pour justifier une réduction du QE.

*Bernanke a de nouveau rassuré sur le taux directeur, assurant une fois de plus que le taux resterait au plus bas encore longtemps.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.