Forex – EUR/USD : Le Dollar se reprend légèrement grâce aux bons chiffres hebdomadaires du chômage

(ProfesseurForex.com) – Le Dollar se renforce petit à petit, n’en déplaise aux spéculateurs qui ont sauté sur l’occasion de « squeezer » les baissiers qui étaient placés à la baisse depuis déjà un moment.

Quelques statistiques meilleures qu’attendu ce matin ont profité aux « Bulls » mais les bons chiffres Américains ont rectifier le tir et la baisse l’emportait finalement en fin de journée, également potentiellement aidée par le nouveau plus haut historique du S&P500.

Ce sont les revendications chômage qui ont permis aux « Bears » de reprendre la main sur le forex, en s’inscrivant en-dessous du consensus et au plus bas depuis la fin du mois de mai. Cela ne remonte pas à très longtemps, mais il faut souligner que nous ne sommes plus très loin d’un plus bas

depuis le début de la crise (avec un pic vers les 650 000 en 2008). Des chiffres qui renforce les anticipations d’ajustement du QE d’ici la fin de l’année.

Le cross EUR/USD allait donc chercher un nouveau plus bas dans le sillage de ces bonnes nouvelles sur le front de l’emploi, tombant sur les 1.3070, franchissant au passage la MM100 (1h) mais trouvant une résistance sur les 38 % des retracements de Fibonacci de la hausse 450 pips de la semaine passée.

L’indice de la FED de Philadelphie venait également garder la paire sous pression avant le témoignage de Ben Bernanke (deuxième journée) puisqu’il affichait une très bonne performance, boostée par les principales sous-composantes. L’indice remonte à 19.8 contre 7 anticipé et 12 précédemment, au plus haut depuis mars 2011. Un autre signe encourageant pour l’économie Américaine en dépit des révisions en cascade des prévisions de croissance US par les banques d’affaire Américaines depuis quelques temps (Morgan Stanley n’anticipe plus que 0.3 % de croissance T/T au deuxième trimestre).

Le discours de Ben Bernanke fut ensuite sans relief, Ben Bernanke n’ayant pas pris la peine d’écrire un nouveau discours. Comme souvent donc, la deuxième journée de ce témoignage semi-annuel devant le Congrès n’a aucun impact sur le marché, après avoir été relativement peu impactant la veille.

D’un point de vue graphique, la paire s’oriente doucement mais sûrement à la baisse mais trouve pour le moment un support sur les 38.2 % de Fibo (voir graphe). Le prochain support se trouve probablement sur le seuil de 1.3020 voir 1.30.

La volatilité sera peut être de retour demain lors du communiqué du G20 des banquiers centraux qui aura lieu à Moscow.

La paire évolue autour de 1.3080 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.