Forex – EUR/USD : Les 1.3030 font barrage avant les stats Américaines, les baissiers restent à l’affût

(ProfesseurForex.com) – les traders du forex continuent de surfer sur les temporisations de Ben Bernanke et c’est le seuil des 1.31 qui est regagné aujourd’hui alors que les statistiques Européennes n’ont pas été transcendantes.

En effet, l’inflation s’est révélée en ligne avec le consensus, toujours en hausse de 1.6 % d’une année sur l’autre au mois de juin, l’indice du climat économique ZEW a légèrement progressé de 1 point pour s’établir à 32.8 après deux mois de baisses consécutives. Enfin la balance commerciale est restée sans grand relief, au-dessus du consensus Reuters.

Mais d’autres informations comme le léger recul de l’indice ZEW du climat économique Allemand (qui stagne sous les 40 depuis 3 mois et après un fort rebond en début d’année) et la hausse des taux d’emprunt en Espagne pour des maturités courtes auraient pu peser sur la paire.

Ce sont finalement les vendeurs de dollars qui tirent leur épingle du jeu sur le forex grâce au récentes déclaration de Ben Bernanke.

Rappelons le contexte : Le timonier de la FED a déclaré en juin que le QE pourrait être diminué d’ici « quelques réunions du FOMC » et est allé même plus loin en signifiant que le QE pourrait être définitivement stoppé d’ici la mi-2014 si la conjoncture économique Américaine ne se dégrade pas (la révision en forte baisse de la croissance du T1 a-t-elle incité le FOMC a révisé ses perspectives économiques à la baisse ?…).

Mais depuis, et en dépit de bon résultat au niveau des créations d’emploi, Ben Bernanke est venu temporiser ses précédentes sortie en jugeant l’emploi pas encore satisfaisant, laissant donc entendre que le premier ajustement du QE n’aura pas lieu en septembre comme anticipé mais plus tard.

Les traders semblent donc continuer de surfer sur cette nouvelle mais méfiance car si à court terme les anticipations ont changé, à moyen terme, il faudra qu’un ralentissement économique significatif se produise pour que les plans de la FED changent sérieusement.

Le ralentissement de la Chine et le retour de la croissance toujours pas en vue en Europe vont-ils inciter la FED a maintenir le rythme de 85 Mds $ mensuel de rachat d’actifs ?

C’est la question du moment mais disons simplement qu’un ajustement modéré un peu hasardeux maintenant vaudra mieux qu’un tournant violent l’année prochaine.

Les statistiques Américaines pourraient créer un peu plus de volatilité haussière si elles sont mauvaises mais la résistance des 1.3130 risque de tenir bon. En effet, les traders restent dans l’expectative pour le moment et devraient continuer à privilégier le canal 1.30 – 1.3150 en attendant des nouvelles importantes.

La paire évolue autour de 1.31 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.