Forex – EUR/USD : Les haussiers gardent la main sur le marché grâce à des statistiques US mitigées

(ProfesseurForex.com) – Décidément, les vendeur d’Euros vont devoir patienter encore un petit moment avant de reprendre la main sur le forex. Les haussiers ne lâchent pas la bride et la moindre nouvelle allant dans leur sens permet d’aller chercher de nouveaux plus hauts.

Ce matin la bonne nouvelle Espagnole au niveau du chômage (qui reste toujours outrageusement haut + 26 %) et la nouvelle hausse (limitée) de l’indice Ifo du climat des affaires Allemand permettaient aux haussiers de prolonger la hausse amorcée durant la séance asiatique.

Néanmoins, les chiffres très décevants au niveau de l’expansion du crédit dans la Zone Euro (le plus fort recul d’un mois sur l’autre en rythme annuel depuis la création de l’Euro) enrayait le mouvement. En effet, sans une activité de crédit pour stimuler l’investissement (ou à cause d’une demande atone de la part des entreprises et des ménages toujours frileux à  investir), il sera très difficile de créer une croissance » robuste »…

Mais ces chiffres n’ont eu un impact qu’après coup étant donné que les traders ne s’attardent pas assez sur ces chiffres publiés par la BCE. Et allié avec la chute du GBP, la paire EUR/USD est également tombée avant la mi-journée.

En effet, les chiffres de croissance en ligne avec le consensus outre-Manche n’ont pas suffit à modifier les anticipations des marchés au niveau de la politique monétaire de la BoE qui doit faire des annonces la semaine prochaine.

Le GBP souffrait donc de ces chiffres tout juste en ligne avec les anticipations des économistes et l’Euro en faisait de même sur le forex, par corrélation.

Les statistiques Américaines sont ensuite entrées en piste et ont permis aux haussiers de reprendre la main plutôt facilement après des chiffres relativement décents tant du côté des commandes de biens durables que des chiffres du chômage.

Mais en étant cartésien, il faut avouer que les demandes d’inscription chômage sont ressorties en hausse de 7 000 d’une semaine sur l’autre et que les commandes de biens durables (+4.2 % vs +1.3 % anticipé) ont stagné si l’on met de côté le secteur des transports (Boeing).

Le FMI permettait une correction en conseillant à la BCE de relancer un LTRO ainsi que d’abaisser son taux directeur mais les haussiers ont décidément la main sur le marché et guettent le seuil des 1.33 Dollar.

Le retour en zone positive de l’indice manufacturier de Kansas city permettait tout au plus de capper le mouvement près des plus hauts en fin de séance Européenne.

D’un point de vue graphique, la pression haussière reste palpable avec les 1.33 en ligne de mire. Au-dessus de ce seuil, il faudra commencer à envisager l’option vente avec un un bel objectif à la baisse.

La paire évolue actuellement autour de 1.3230 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.