Forex – EUR/USD : Retour à la case départ avant les déclarations du FOMC et Mario Draghi

(ProfesseurForex.com) – Les 1.33 se sont révélés infranchissables aujourd’hui et c’est finalement le support des 1.3250 qui a été enfoncé suite au PIB meilleur qu’anticipé aux USA. Néanmoins, aucune tendance ne se dégage et nous sommes de retour dans le canal de consolidation. Cette dernière se dégagera peut être après les déclarations du FOMC.

1.7 % de croissance du PIB par rapport au premier trimestre. C’est bien mieux que ce que le consensus anticipait (1 %) et les traders ont salué la nouvelle sur le forex ont redonnant un coup de fouet au Dollar. (A noter que la consommation personnelle, la composante la plus importante du PIB, ressort en hausse de +1,8%, contre +1,6% anticipé).

La tendance s’était déjà amorcée suite au très bon chiffre du rapport ADP qui a fait état de 200 000 créations d’emplois au mois de juillet (soit tout pile le rythme que souhaite observer la FED pour justifier la réduction du QE). Notons aussi que le chiffre du mois précédent est révisé en hausse à 198 000 contre 188 000 précédemment calculé.

Toutefois, le mouvement n’a pas déclenché les « enfers » sur le forex, à cause des révisions significatives des trimestres précédent (encore…). En effet, au lieu de 2.5 % puis 2.4 % puis 1.8 % c’est finalement seulement 1.1 % de croissance que l’oncle Sam a engrangé au premier trimestre d’après la dernière estimation.

D’autre part, il fallait se rappeler que la production intellectuelle a, pour la première fois, été ajoutée au calcul du PIB, dopant en quelque sorte le résultat. Ainsi, la déception de la croissance du premier trimestre, alliée au recul de l’indice PMI manufacturier de Chicago, a incité les cambistes à déboucler leurs achats de Dollars et la paire retournait osciller à l’intérieur du canal de consolidation.

Soulignons aussi que les traders ont sans doute préféré prendre leurs gains avant le FOMC à 20h ce soir. (Si il devait être écrit que le taux directeur restera bas plus longtemps que prévu jusqu’à présent,afin d’intégrer les récent propos un peu plus dovish de Ben Bernanke, l’Euro devrait être favorisé)..

Du côté des autres marchés à regarder de près dans le cadre du trading forex, notons que le taux à 10 ans Américain remonte à 2.70 % et que l’Or plonge. Conclusion : les traders taux/or jugent que les chiffres d’aujourd’hui plaident pour une réduction du programme d’assouplissement quantitatif (QE) de la FED.

D’un point de vue graphique, nous sommes de retour au contact de la MM100, soit à la case départ avant le compte rendu du FOMC, l’organe de décision de politique monétaire de la FED. C’est le premier document officiel depuis les propos plus « dovish » qu’anticipé de la part de Ben Bernanke qui avaient provoqué un retournement de la paire EUR/USD le 10 juillet (+400 pips).

Le document réserve peut être des surprises mais en cas de papier terne, il faudra attendre Mario Draghi pour enfin donner une tendance (durable, on l’espère) au cross EUR/USD.

La paire évolue actuellement autour de 1.3275 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.