La conférence de presse de Mario Draghi sera-t-elle haussière ou baissière pour EUR/USD ?

(ProfesseurForex.com) – Les marchés s’inquiètent de la fin annoncée du QE aux États-Unis et la remontée généralisée des taux d’emprunt dans la Zone Euro. Mario Draghi va donc devoir se livrer à un exercice de communication et s’employer à rappeler que la FED n’est pas la BCE.

Le statu quo monétaire est très probable au niveau du taux directeur et l’attention du marché se portera donc d’une part sur la réaction de la BCE aux nouvelles orientations monétaire de la FED et la hausse des taux.

Mario Draghi va réitérer que la fin de la politique monétaire accommodante reste « lointaine » (un facteur baissier pour EUR/USD) mais cela sera difficile à défendre étant donné que la Zone Euro montre des signes de stabilisation comme nous avons pu le voir avec les indices PMI manufacturiers du mois de juin. Pas de quoi pavoiser toutefois car les conditions d’activité continuent de se détériorer. D’autre part l’inflation a accéléré en mai, écartant les risques déflationnistes qui auraient pu justifié un assouplissement monétaire.

Concernant les taux. Rappelons que la situation politique au Portugal est vacillante, que les négociations avec la Troïka sont toujours pénibles en Grèce et que la récession perdure en Irlande alors que le gouvernement était très optimiste en début d’année. L’Espagne et l’Italie en subissent également les conséquences. La position de la BCE, membre de la Troïka sera difficile à défendre… mais Mario Draghi se gardera bien d’être alarmant d’autant plus que le programme OMT est pour l’instant gelé par la Cour constitutionnelle Allemande.

Le gouverneur de la BCE restera donc une nouvelle fois évasif sur les conditions d’accès au programme OMT (le principal point étant que les pays souhaitant en bénéficier doivent avoir retrouvé un accès aux marchés internationaux de la dette après s’être donc retiré des programme d’aide de l’UE). Mario Draghi va donc tenter de minimiser la hausse des taux car son outil principal n’est plus disponible jusqu’à ce que la Cour de Karlsruhe rende son verdict après les élections Allemandes, en septembre. En effet, si on ne l’utilise pas pour le Portugal, qui en bénéficiera ? Il vaut mieux que le « bluff » de la BCE continue de jouer un effet de dissuasion…

Mais il y a bien une chose que la BCE pourrait bien présenter dès aujourd’hui. Il s’agit de nouvelles règles en matière de collatéral pour permettre de booster le crédit aux PME, un sujet qui a maintenant été abordé lors des deux dernières conférence de presse.

En résumé, la marge de manœuvre de Mario Draghi semble ténue depuis que le programme OMT, la principale « cartouche » de la BCE, a été mise en stand by.

La déception pourrait donc dominer parmi les traders, ce qui pourrait les inciter à retourner en-dessous des 1.30 pour aller tester les derniers plus bas. Peut être que Mario Draghi nous a réservé une surprise…

Retrouvez ici notre précédent article sur la conférence de presse d’aujourd’hui.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.