L’avis des banques – EUR/USD : Les deux raisons pour rester vendeur selon Citigroup

(ProfesseurForex.com) –  Selon Citigroup, le cours de l’EUR/USD a douloureusement rappelé à la BCE qu’elle devra encore essayer et de façon plus appuyée si elle veut pouvoir faire partie des concurrents de la guerre des devises.

« On pourrait avancer qu’un marché acheteur de dollar et une faible liquidité de marché ont exacerbé les liquidations de positions. Ainsi donc, il n’y aucune raison de nier qu’une fois de plus, le dollar est « victime » de la Fed, « à la gâchette proactive facile » et de l’euro soutenu par l’image de la BCE, apparaissant comme étant la banque centrale majeure la plus conservatrice. »

La question est maintenant de savoir quelle est la différence entre les deux banques centrales qui pourra soutenir la paire sur une plus longue période de temps.

Citigroup reste sceptique sur ce point en avançant deux raisons principales continuant à favoriser la chute du cours de la paire :

1) : Malgré la prudence de la Fed lors de sa dernière réunion, la croissance américaine restera l’objet de toutes les attentions. La qualité cyclique de leader des Etats-Unis continuera à soutenir le dollar. La banque estime qu’il faudrait une détérioration significative des données économiques américaines pour voir la Fed faire un réel retour en arrière concernant la réduction et la sortie de son QE. SI la BCE et la BoE continue de sabrer leurs propres marchés, le dollar devrait continuer de s’apprécier.

2) : La BCE va continuer d’appuyer ses décisions afin de repousser tout resserrement prématuré en Zone Euro, en réponse à la hausse des Bons du Trésor américain, la réduction du QE se rapprochant grandement. Une orientation future plus détaillée, un autre taux directeur et des politiques non conventionnelles telles que les LTRO devrait maintenir les taux européens et l’euro sous pression sur le forex.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.