USA – Chômage : 5 points à analyser dans le rapport NFP attendu aujourd’hui pour évaluer son impact sur le forex

(ProfesseurForex.com) – Cet après-midi, les traders forex surveilleront de près le rapport mensuel NFP sur le chômage américain, une des statistiques les plus influentes sur EUR/USD, d’autant plus que c’est principalement sur celle-ci que la Fed se base pour calculer le timing idéal de la réduction de son QE.

Vous retrouverez donc ci dessous les 5 points à étudier dans ce rapport, qui sera publié à 14h30

1/ La tendance des créations d’emplois

Les chiffres du mois de juin seront sans aucun doute les plus surveillés, mais il ne faut pas oublier que les chiffres annoncés dans le rapport NFP sont soumis à une importante marge d’erreur, comme le montrent chaque mois les révisions des chiffres du mois précédent. Il faudra donc surtout s’intéresser à la tendance générale es créations d’emplois sur les derniers mois, plutôt qu’uniquement sur les derniers chiffres attendus.

2/ Les révisions des chiffres précédents

Comme nous l’avons soulignés, les créations d’emplois annoncées chaque mois sont soumises à de possibles importantes révisions. Il faudra donc, en plus des chiffres attendus, surveiller la révision qui sera peut-être appliquée aux chiffres précédents.

3/ Evaluer l’analyse que la Fed fera de ces chiffres

Cela a été clairement annoncé : La Fed se base essentiellement sur la situation du marché de l’emploi pour définir sa politique monétaire. Si l’emploi se dégrade, la politique monétaire pourrait s’assouplir davantage, et si il s’améliore, elle pourrait se resserrer, notamment avec une réduction du QE.

La Fed a déjà prévenu que le QE pourrait être réduit lorsque les créations d’emploi se stabiliseront au-dessus de 200.000. Toutefois, même si les créations d’emplois atteignent ce seuil ce mois-ci, cela ne sera pas très significatif du point de vue de la Fed, qui attend que ce niveau de création d’emploi se maintienne. Par conséquent, il sera plus intéressant de s’intéresser au taux de chômage, puisque la Fed a également dit que son taux pourrait être relevé si le chômage passe sous les 6,5%. Au sujet du QE, plusieurs officiels de la Fed ont estimé que la réduction démarrerait lorsque le taux de chômage serait à 7%.

4/ Les changements dans la force de travail

Une force de travail croissante, avec des gens qui retournent sur le marché de l’emploi, pourrait en effet indiquer une reprise de la confiance.

5/ Les détails du travail

Enfin, il sera également intéressant de définir les secteurs qui ont le plus ou le moins créé d’emploi. Il faudra également s’intéresser à la variation des heures travaillées, ainsi qu’à la variation de salaires horaires, des données également disponibles dans le rapport NFP.

En ce qui concerne l’impact sur le forex et plus particulièrement sur la paire EUR:USD, un rapport positif devrait peser sur la monnaie européenne et profiter au dollar, tandis que des chiffres décevants devraient pénaliser le billet vert et permettre à l’euro de remonter.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.