Zone Euro – PMI services : Résumé des indices PMI Italie, France, Allemagne

(ProfesseurForex.com) – Italie Indice PMI des services :

L’indice PMI Italien ressort en baisse, à 45.8 contre 47 anticipé et 46.5 précédemment.

Les économistes Markit ont déclaré que la chute de la production efface le bon début d’année, lorsque l’activité s’était contractée au rythme le plus faible depuis 20 mois.

Ces chiffres pointent vers un huitième trimestre d’affilée de contraction du PIB selon markit, soulignant au passage que l’emploi s’est fortement dégradé. Le mois de juin a été le pire depuis février concernant les licenciements.

France :Indice PMI des services

L’indice ressort en hausse à 47.2 contre 46.5 anticipé et précédemment. Il s’agit du rythme de contraction du secteur le plus faible depuis 10 mois.

Jack Kennedy, Senior Economist à Markit, auteur du rapport PMI sur le secteur des services français commente ainsi les derniers résultats de l’enquête :

« Les données PMI de juin mettent en évidence un nouveau ralentissement de la baisse de l’activité dans le secteur des services, secteur prédominant de l’économie française. Le fléchissement du taux de repli de plusieurs variables fondamentales, telles que l’activité, les nouvelles affaires, les affaires en attente et l’emploi, suggère une stabilisation progressive du secteur après les forts replis observés au premier trimestre 2013. Cette légère embellie se reflète également dans l’amélioration des perspectives d’activité des prestataires de services interrogés, ceux-ci affichant le plus fort degré de confiance depuis dix mois. Toutefois, le renforcement de la baisse des prix facturés au cours de la dernière période d’enquête indique que de nombreuses entreprises se voient dans l’obligation, pour rester compétitives, d’accorder d’importantes remises de tarifs. »

Allemagne Indice PMI des services :

L’indice s’établit en baisse, à 50.4 contre 51.3 anticipé et précédemment. L’indice indique toutefois une expansion du secteur, contrairement à ses homologues Européens.

Les économistes Markit craignent que le potentiel de croissance du secteur privé n’a que peu progressé cet été, commençant à peser sur l’emploi au cours des derniers mois. La sous-composante de l’emploi affiche le plus fort recul depuis 3 ans et demi, signifiant que les entreprises restent extrêmement prudentes à propos des perspectives de business, malgré la bonne tenue des volumes de production.

Zone Euro :

Classement des pays par niveau d’Indices PMI Composites de l’Activité Globale (juin) :

-Irlande 53.2 Plus haut de 5 mois

-Allemagne 50.4 Plus haut de 3 mois

-Espagne 48.1 Plus haut de 24 mois

-France 47.4 Plus haut de 10 mois

-Italie 47.0 Plus haut de 21 mois

Chris Williamson, Chief Economist à Markit, commente :

« De nouveau inférieur à 50.0 en juin, l’Indice PMI composite met en évidence un septième trimestre consécutif de contraction dans la zone euro qui traverse ainsi sa plus longue phase de récession depuis sa création. Le niveau de l’indice est en outre conforme à un recul du PIB de 0.2 % au deuxième trimestre, un taux similaire à celui observé au premier trimestre. Les dernières données de l’enquête donnent toutefois de bonnes raisons de croire à une stabilisation de la région, la zone euro semblant en outre s’orienter vers un retour à la croissance au deuxième semestre 2013. Les résultats les plus encourageants viennent de l’Espagne, dont l’économie affiche en juin sa plus faible contraction depuis deux ans, et de l’Italie qui, malgré les faibles performances de son secteur des services, enregistre la plus faible baisse de son activité globale depuis septembre 2011. En France également, le taux de contraction se replie à son plus bas niveau depuis août dernier. Toutefois, l’expansion de l’économie allemande n’étant que marginale, il reste difficile d’identifier de réels foyers de croissance dans la région. Dans ces conditions, la croissance de la zone euro devrait rester peu dynamique, à moins d’un nouveau regain de confiance des entreprises et d’un infléchissement de la courbe du chômage qui culmine actuellement à un inquiétant record de 12.2 %. »

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.