EURUSD : La reprise n’est pas là malgré le rebond de la croissance en France et en Allemagne au T2

(DailyFX.fr) - En dépit d'une enquête ZEW nettement supérieure aux attentes, l'euro a enregistré une perte face au dollar américain hier alors que les chiffres des ventes au détail aux Etats-Unis en juillet ont ravivé les spéculations vis-à-vis d'un ralentissement du programme de rachats d'actifs de la Réserve fédérale.

Selon le sondage mensuel des experts financiers mené par le Centre de Mannheim pour la recherche économique européenne (ZEW), la confiance des investisseurs en Allemagne a rebondi en août alors que l'indice du sentiment économique est ressorti à 42,0 contre 36,3 en juillet. Les analystes avaient prévu un chiffre à 39,9.

Mais si l'euro a initialement rebondi suite à la publication du ZEW, les traders se sont mis à acheter le dollar US suite aux ventes du détail aux Etats-Unis qui ont rebondi de 0,2% le mois dernier. Tandis que le chiffre était inférieur aux attentes (0,3%), hors éléments volatils du secteur automobile les ventes au détail ont progressé de 0,5% contre les anticipations à 0,4%.

Les traders se sont donc focalisés sur le chiffre dit "core" qui a laissé croire que les responsables de la Fed pourraient bel et bien annoncer la réduction du QE attendue lors de la prochaine réunion du FOMC le 18 septembre.

Justement, le président de la Fed d'Atlanta Dennis Lockhart a déclaré hier soir que la banque centrale américaine pourrait ralentir le rythme de ses rachats d'actifs d'ici la fin de l'année sans vouloir détailler un plan de sortie du QE.

Il paraît alors que suite aux ventes au détail, si les chiffres macroéconomiques américains continuent de montrer une accélération de la reprise économique aux Etats-Unis, le dollar américain devrait continuer de gagner du terrain avant le FOMC en septembre.

Pour l'euro, la probabilité d'une réduction du QE avant la fin de l'année rend les perspectives pour la monnaie unique baissières. Même si ce matin les chiffres de croissance en France et en Allemagne du deuxième trimestre ont surpris ce matin, avec l'économie française enregistrant sa plus forte progression depuis le premier trimestre 2011, la faiblesse de l'euro observée à 9h00 CEST indique que la baisse de l'euro n'est probablement pas terminée.

Techniquement, le cours de l'EURUSD a confirmé la sortie de son biseau ascendant en cassant le support à 1,3280 hier. Ce niveau fait résistance ce matin, indiquant que les chiffres de croissance ne sont pas suffisants pour stimuler un rebond soutenu de la paire. Cette faiblesse de l'euro sera à surveiller durant le reste de la matinée alors que le PIB de la zone euro attendu à 11h pourrait entraîner un nouveau rebond comme l'on a vu avec les PIB français et allemand. Ceci dit, après tous les chiffres de croissance en Europe depuis la semaine dernière, le marché pourrait ne pas réagir à de bons chiffres pour l'ensemble de la zone euro. Tant que les 1,3280 font office de résistance aujourd'hui donc, nous maintiendrons un biais baissier sur la paire car les derniers signaux techniques laissent croire que le cours va continuer de baisser dans les séances à venir. Sous la résistance donc, les traders pourraient viser les prochains objectifs à la baisse qui se situent à 1,3225, 1,3165 et 1,3075 en extension. Un retour au-dessus des 1,3280 retarderait ces prévisions, mais il faudrait dépasser de nouveau les 1,3310 pour écarter le risque baissier.

EURUSD, Chandeliers de 240 minutes

EURUSD_La_reprise_nest_pas_la_malgre_le_rebond_de_la_croissance_en_France_et_en_Allemagne_body_EURUSD0.png, EURUSD : La reprise n'est pas là malgré le rebond de la croissance en France et en Allemagne au T2

Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr

Pour me contacter, écrivez à araymond@fxcm.fr

Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX

EURUSD_La_reprise_nest_pas_la_malgre_le_rebond_de_la_croissance_en_France_et_en_Allemagne_body_DFXLogo.png, EURUSD : La reprise n'est pas là malgré le rebond de la croissance en France et en Allemagne au T2


original source