EURUSD : Stabilisation avant le chômage européen et l’inflation en zone euro

(DailyFX.fr) - Dans un environnement caractérisé par une nervosité croissante sur les marchés, l'euro a chuté contre le dollar américain durant les premières heures de trading de la session européenne hier. Il n'y avait pas d'événements notables pour expliquer la forte baisse matinale de la monnaie unique, mais les chiffres de chômage et d'inflation inférieurs aux attentes en Allemagne ainsi que la deuxième lecture du PIB américain en hausse à 2,5% pour le T2 2013 ont maintenu la pression sur l'euro pendant le reste de la séance.

Même avec la baisse d'hier, l'euro reste une des devises les plus fortes depuis plusieurs mois. Tandis que d'autres monnaies sont proches de leurs plus bas annuels, la monnaie unique a récemment enregistré de nouveaux plus hauts de six mois face au billet vert et se trouve à proximité de ses plus hauts annuels contre les dollars des matières premières (dollars australien, néo-zélandais et canadien).

Mais selon nous la monnaie unique fait face à des risques baissiers compte tenu de la probabilité que la Banque centrale européenne défende sa politique de taux bas en zone euro la semaine prochaine. Après les publications récentes qui ont fait état d'une amélioration de la conjoncture européenne ces derniers mois, les opérateurs semblent penser que les chiffres macroéconomiques supérieurs aux attentes en zone euro vont forcer la BCE à revoir son "forward guidance" annoncé en juin. Mario Draghi, président de la BCE, nous avait clairement indiqué à la fin du deuxième trimestre que les taux d'intérêt dans le bloc monétaire allaient rester bas pour une période "prolongée" et qu'une nouvelle baisse du coût de l'emprunt était toujours une option.

Dans ce contexte, l'euro pourrait continuer de se déprécier contre le billet vert, surtout si les prochains chiffres macroéconomiques en zone euro renforcent l'argument en faveur d'un maintien du forward guidance et de la politique de taux bas de la BCE en septembre. A cet effet, les traders scruteront de près les chiffres de chômage en Italie à 10h CEST et ceux de la zone euro à 11h. Les marchés s'attendent à ce que le taux de chômage en Italie soit remonté de 11,9% à 12,1% au deuxième trimestre et encore une fois jusqu'à 12,2% le mois dernier. Dans son ensemble, le taux de chômage de la zone euro est attendu stable à 12,1% pour le mois de juillet.

Autre événement dont les traders prendront note ce matin, l'Eurostat publiera ses chiffres préliminaires d'inflation pour la zone euro en même temps que les chiffres de chômage. L'indice "flash" des prix à la consommation est attendu stable à 1,1% sur un an en août alors que la demande intérieure dans l'économie européenne reste terne. Evidemment, une surprise pourrait entraîner un décalage sur le cours de l'EURUSD compte tenu des anticipations avant la BCE, mais nous ne pensons pas que l'inflation soit un sujet majeur pour les marchés en ce moment.

Outre-Atlantique, on prendra connaissance des dépenses et revenus des ménages américains à 14h30. Normalement, ces deux publications n'entraînent pas de forte volatilité sur les marchés financiers, mais elles sont tout de même importantes car la Réserve fédérale les étudie minutieusement en décidant sa politique de taux. Une baisse des dépenses des ménages pourrait théoriquement peser sur le dollar américain avant le week-end du fait des spéculations actuelles vis-à-vis d'un ralentissement du programme d'assouplissement de la Fed le mois prochain.

La même interprétation s'applique pour l'indice PMI de la Fed de Chicago à 15h45 et la révision de l'indice de confiance de l'Université de Michigan à 15h55.

Techniquement, le cours de l'EURUSD se stabilise sur un support à 1,3220/30 ce matin, mais les derniers signaux techniques laissent penser que cette correction pourrait prendre de l'ampleur dans les prochaines séances. Si la paire devait tenir son support avant le week-end, un rebond jusqu'à 1,3300/15 la semaine prochaine sera envisageable. Mais il n'est pas certain que l'euro puisse retrouver la force pour remonter au-dessus de cette dernière zone. Clairement, une cassure des 1,3220 laissera envisager une poursuite de la baisse en direction du prochain support journalier à 1,3170.

EURUSD, Chandeliers de 240 minutes

EURUSD_Stabilisation_avant_le_chomage_europeen_et_linflation_en_zone_euro_body_EURUSD.png, EURUSD : Stabilisation avant le chômage européen et l'inflation en zone euro

Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr

Pour me contacter, écrivez à araymond@fxcm.fr

Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX

EURUSD_Stabilisation_avant_le_chomage_europeen_et_linflation_en_zone_euro_body_DFXLogo.png, EURUSD : Stabilisation avant le chômage européen et l'inflation en zone euro


original source