Forex – EUR/USD : La baisse l’emporte légèrement avant les NFP

(ProfesseurForex.com) – La paire EUR/USD est engluée dans son canal de consolidation et rien ne semble permettre de l’en sortir. Dans ce contexte, la tendance haussière semble à privilégier mais l’indécision est palpable.

En effet, même le plus haut depuis le mois de juin 2011 de l’indice ISM manufacturier et les commentaires très encourageants des économistes ISM, qui ne voient « rien à l’horizon qui pourrait stopper le rebond du secteur manufacturier », n’ont pu insuffler la baisse.

Les traders sont restés prudents, en dépit de la conférence de presse de la BCE, d’habitude propice à une forte volatilité. En effet, Mario Draghi, sans le vouloir sans doute, s’est montré plus « hawkish » qu’anticipé.

Nous vous renvoyons à notre article pour les détails de cette conférence qui n’apporte rien de nouveau sous le soleil. Il n’en fallait pas plus pour inciter les traders à faire remonter la paire qui avait glissé à la baisse dans le sillage des chiffres hebdomadaires du chômage meilleurs qu’anticipé aux USA.

Même le très bon indice ISM Américain n’a pas permis de décider les traders à entamer une correction baissière. Et cela, en dépit de sous-composantes très bonnes, notamment au niveau du carnet de commandes.

Mais ne désespérons pas d’observer une cassure durable du canal de consolidation car nous aurons demain les NFP. Il s’agit là de l’une des statistiques les plus regardées dorénavant pour tenter de lire dans les desseins de la FED.

N’oublions pas non plus les résultats de croissance en Allemagne ainsi qu’en France pour le deuxième trimestre qui seront publiés lundi prochain. Cela permettra de se faire une idée plus claire de l’état de la Zone Euro et donc de la politique monétaire à venir de la BCE.

D’un point de vue graphique, nous sommes en-dessous du support du canal et passer à l’achat dans ces eaux là pour privilégier la tendance haussière, en anticipant des NFP inférieurs au rapport ADP, pourrait être une stratégie payante. En cas de NFP supérieurs à 200 K, cela constituera un nouveau signal en faveur d’une réduction du QE, pour peu que le taux de chômage ne progresse pas.

La paire évolue actuellement autour de 1.3220 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.